AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Pitiless Eye Of Denver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Krycek
Maitre
Maitre
avatar

Nombre de messages : 12769
Age : 33
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 3 Déc 2013 - 12:49

Oui, des équipes qui connaissent un coup de mou, d'autres qui reviennent fort.

On dit que le mois de décembre est le mois de vérité en foot us

_________________
GM des Chicago  Black Sixers.
PDG de la KAF.
GM de l'année saison II et XII
Champion STFL XII, XIX
ROY II, MVP Déf VII, IX, XI et XII
9-7 (II WC), 9-7 (III WC), 8-8 (IV), 12-4 (V Finale), 10-6 (VI DP), 13-3 (VII Finale), 10-6 (VIII FC), 12-4 (IX DP), 7-9 (X), 12-4 (XI Finale), 12-4 (XII Champion), 11-5 (XIII DP), 9-7 (XIV DP), 12-4 (XV FC), 9-7 (XVI), 12-4 (XVII DP), 14-2 (XVIII FC), 13-3 (XIX Champion), 12-4 (XX WC), 8-8 (XXI), 12-4 (XXII DP), 11-5 (XXIII WC), 11-4-1 (XXIV FC), 9-7 (XXV WC), 11-5 (XXVI DP), 11-5 (XXVII DP)
ATL-Centre V, VII, VIII, IX, XII, XIII, XV, XVII, XVIII, XIX, XX
ATL-Ouest XXII, XXIII, XXIV, XXVI, XXVII
Atlantique V, VII, XVII, XVIII, XIX
Finaliste V, VII, XI
Champion XII, XIX
Carrière: 279-136-1 (22-20)
GreatLakeBowl 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico13
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 604
Age : 45
Localisation : marseille
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 3 Déc 2013 - 12:50

merci pour ce suivi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zlicka
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1004
Age : 47
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 3 Déc 2013 - 22:30

en effet, difficile de donner des favoris!
avec des playoffs inédits à venir...
merci pour le baromètre thumright 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambro
Maitre
Maitre
avatar

Nombre de messages : 8977
Age : 47
Localisation : lyon
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 5 Déc 2013 - 19:32

merci mais un bémol 9-4 denver est trop bas Laughing 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3731
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 11 Déc 2013 - 20:25



Plus que 2 semaines avant les play-offs ! Plus le droit à l’erreur alors que la bataille fait encore rage pour le classement final. Mais quelles chance de trouver qui et à quelle place ? Réponse.

-PACIFIQUE-

PAC Sud
Houston 11-3 – Champion de division
San Francisco 8-6
Los Angeles 7-7
San Diego 5-9 - Eliminé
Albuquerque 4-10 - Eliminé

Impossible pour San Francisco de rattraper Houson. Les Toros remportent un nouveau titre de division.

Houston et San Francisco s’affrontent en semaine 15 et 16.
Los Angeles affronte : Thunder Bay ; @Albuquerque

San Francisco et L.A sont à 1-1 en confrontation directe. En cas d’égalité, Los Angeles passe devant. Soit à la faveur d’un meilleur bilan division si L.A bat Albuquerque. Soit via un meilleur bilan conférence si L.A perd contre Albuquerque.

PAC Centre
Denver 10-4 – Play-offs assurés
Minneapolis 9-5
Madison 7-7
Salt Lake City 7-7
Thunder Bay 3-11 - Eliminé

Lutte serrée pour le titre de division. Denver à gagné le match allé et de ce fait, en cas de défaite en semaine 15, Purple et Mustangs peuvent finir avec un bilan égal de 11-5. Mais aussi avec le même bilan de division de 6-2. Ce qui veux dire que c’est leur fiche de conférence qui les départagerait et là, ça serait à l’avantage de Minneapolis avec une fiche de 9-3 contre 8-4.

Denver affronte : @Minneapolis ; San Diego
Minneapolis affronte : Denver ; @Salt Lake City
Madison affronte : Salt Lake City; @Thunder Bay
Salt Lake City affronte : @Madison; Minneapolis

Denver peut s’adjuger le titre de division en cas de victoire contre le Purple. Dans le cas contraire, ils ne seront plus maitres de leur destin.

Salt Lake City joue donc contre Madison et Minneapolis contre qui ils ont perdus. Mais même avec 2 victoires, ils termineraient avec un bilan division négatif de 3-5.SLC ne pourra donc pas être devant Minneapolis et doit compter 1 victoire de plus pour passer devant Madison.
Madison et Minneapolis sont à égalités dans leur confrontation. S’ils terminent à égalités, c’est Madison qui sera devant au bilan de division.
Madison et SLC ne peuvent pas rejoindre Denver.


PAC Nord

Wyoming 9-5
Sacramento 9-5
Seattle 8-6
Vancouver 6-8
Carson City 4-10 – Eliminés.

Wyoming est devant Sacramento à la faveur de leur victoire en semaine 12. Reste le match retour à gérer.
Seattle à battu Wyoming en semaine 13
Seattle et Sacramento sont à 1-1

Wyoming affronte : @Sacramento ; Seattle
Seattle affronte : Carson City; @Wyoming
Sacramento affronte : Wyoming; @Richmond

Sacramento et Seattle peuvent doubler les Marshalls au finish. S’ils battent Sacramento, ils resteront devant les Stingrays quoi qu’il arrive puisqu’ils seront au pire égalité.
Idem s’ils battent Seattle. Ils relégueraient les Wildcats à au moins une victoire derrière. S’ils terminent égalités, c’est que Seattle l’a emporté contre Wyoming en semaine 16. Les Wildcats ront devant grâce aux deux victoires directes.

En cas d’égalité entre Seattle et Sacramento, Seattle sera devant quoiqu’il arrive.
En effet, si Sacramento perd ses deux matchs et que Seattle en gagne un, ils auront un bilan division égal, mais le bilan conférence de Seattle sera de 7-5 contre 7-6 pour Sacramento.
Si Sacramento perd contre Wyoming puis gagne et que Seattle gagne ses deux matchs, Seattle aura un meilleur bilan division.
Si Sacramento gagne contre Wyoming puis gagne et que Seattle gagne ses deux matchs, Seattle aura un meilleur bilan conférence de 8-4 contre 8-5.

Et si Wyoming bat Sacramento puis perd contre Seattle qui avait gagné contre Carson et que Sacramento bat Richmond ? On a une égalité à 10-6 entre les 3.
Dans ce cas Seattle sera champion de division, ayant un bilan de 2-0 contre Wyoming et un meilleur bilan que Sacramento. 2ém Wyoming et Sacramento en 3.

Vancouver affronte : Chicago ; Carson City

Vancouver peut doubler Seattle s’ils gagnent leurs 2 matchs et que Seattle perdent les siens, Vancouver finissant avec un bilan division de 4-4 contre 3-5. Mais cela ne les qualifient pas nécessairement pour les play-offs. On va y revenir.

Houston ne peut perdre le titre de conférence en faveur de Denver que si ces derniers ont un bilan supérieur.
Houston perd la conférence en faveur de Minneapolis s’ils se retrouvent égalités, le Purple ayant battus Houston en semaine 13.
Houston sera au minimum 2ém puisque Denver et Minneapolis s’affrontent.

Denver à un match up défavorable contre Seattle en cas d’égalité.
Denver aura au pire un bilan de division de 6-2, ils seront devant Sacramento, Wyoming et San Francisco en cas d’égalité.
Denver peut tomber minimum à la 4ém place comme meilleur 2ém.

Minneapolis en cas de déroute peut être éjecté des play-offs, Madison et Los Angeles, actuellement hors des play-offs, leur passant devant en cas d’égalité. L.A aurait en effet un meilleur bilan division.

Sacramento est défavorisé par rapport à plusieurs équipes de par leur bilan de conférence de 7-5 s’il venait à y avoir égalité.
Les confrontations ayant eu lieu et pouvant jouer:
Sacramento à battus Madison
San Francisco a battus Wyoming

Le scénario du miraculé.
Vancouver peut encore se qualifié a condition :
De gagner ses 2 matchs.
Que Seattle, San Francisco et Los Angeles perdent leurs 2 matchs.
Que SLC et madison ne gagnent pas plus d’un match.
Ils voleraient alors la 7ém place.


-ATLANTIQUE-

ATL Centre
Chicago 11-3 – Champion de division
Nashville 8-6
Richmond 7-7
New-York 4-10 – Eliminé
Cincinnati 1-13 – Eliminé

Chicago affronte : @Vancouver; Cincinnati
Nashville affronte : Richmond ; @New-York
Richmond affronte : @Nashville ; Sacramento

Richmond mène 1-0 contre Nashville. Si Nashville gagne en semaine 15, ils ne pourront plus être rattrapés par les Knights. En cas contraire, Richmond aura l’avantage en cas d’égalité.

Nashville a battus New Orleans et Quebec mais a perdu contre Buffalo
Richmond a battus Miami et perdu contre Quebec, Atlanta et New Orleans

ATL SUD
Birmingham 11-3 – Champion de division
New Orleans 7-7
Miami 7-7
Atlanta 6-8
Orlando 4-10 – Eliminé

Birmingham affronte : @Atlanta; Miami
New Orleans affronte : @Miami; Orlando
Miami affronte: New Orleans; @Birmingham
Atlanta affronte : Birmingham ; @Quebec

New Orleans est à 1-1 contre Atlanta et 1-0 contre Miami
Miami est à 2-0 contre Atlanta.

Si New Orleans et Atlanta sont à égalité, Atlanta sera devant grâce à un meilleur bilan division.
Si New Orleans bat Miami, ils seront forcément devant les Shadows. Si égalité, les Rhinos restent devant via un meilleur bilan conférence.

En cas d’égalité entre les 3, (sauf erreur) on prend d’abord en considération les confrontations directes. Donc Miami est devant Atlanta grâce au 2-0. Si New Orleans bat Miami le bilan passe à 2-0, alors ils sont premier, Miami second, Atlanta 3ém.
Si Miami a battus New Orleans ils sont à 1-1. Leur 2-0 contre Atlanta les place en 1. Le départage entre Atlanta et New Orleans se fait au bilan division qui est à l’avantage des Spartans.

ATL Nord
Montréal 10-4 – Play-offs assurés
Buffalo 9-5
Quebec 8-6
Boston 5-9 - Eliminé
Ottawa 5-9 – Eliminé

Puisque New Orleans et Miami s’affronte, il y aura au minimum 7 équipes à un bilan d’au moins 8-8. Boston et Ottawa ne peuvent donc rattraper leur retard.

Montréal affronte : @Ottawa ; Buffalo
Buffalo affronte : Quebec ; @Montréal
Quebec affronte : @Buffalo ; Atlanta

En cas d’égalité entre Montréal et Buffalo, Buffalo sera forcément premier puisque cela veut dire que Buffalo l’a emporté contre Montréal en semaine 16.
Montréal a battus Quebec 2 fois.

Quebec et Buffalo ne peuvent être égalités que si Quebec bat les Braves. Mais cela n'empêche pas Buffalo de rester devant grâce à un meilleur bilan, soit de division, soit de conférence.

Il peut y avoir égalité à 10-6 entre les 3 équipes.
Buffalo sera alors à 2-0 contre Montréal et 1-1 contre Quebec.
Montréal à 2-0 contre Quebec.
Buffalo sera donc champion, Montréal en 2 et Quebec en 3.

Pour l’instant Chicago est devant Birmingham grâce à un meilleur bilan division.
En cas d’égalité à 13-3, Birmingham passe devant via un meilleur bilan conférence.
Birmingham passe aussi devant via un meilleur bilan conférence en cas d’égalité à 12-4 et si Chicago à perdu contre Cincinnati. Si Chicago a battu Cincinnati, ils seront devant via un meilleur bilan division.
En cas d’égalité à 11-5, Chicago sera devant.

En cas d’égalité entre Montréal et Birmingham, Montréal sera devant via un meilleur bilan division.

En cas d’égalité entre Montréal et Chicago, c’est Montréal qui sera devant, soit via un meilleur bilan division ou conférence.
Sauf dans le cas d’une égalité à 11-5 et ou Chicago a battu Cincinnati. Dans ce cas, ce serait les Black Sixers qui seraient devant au meilleur bilan division.

En cas d’égalités à 3 :
A 11-5, si Chicago à battus Cincinnati, la conférence est à eux. Sinon, elle est pour Montréal. Birmingham est 3ém
A 12-4, c’est Montréal qui est champion de conférence. Chicago et Birmingham se départage selon les scénarios vu au dessus.

Nashville peut valider son ticket en cas de victoire contre Richmond puisque les Knights ne pourront plus les rattraper et que dans le même temps du match New Orleans – Miami, le perdant ne pourra plus les rattraper non plus. Leur assurant au moins la place 7.

Si Nashville gagne, il ne faudra alors plus qu’au moins une victoire à Quebec pour valider sa place en play-offs du fait de leurs 9 victoires.
Cela mettrais également Buffalo a l’abri d’une possible élimination en cas de 0-2.

Buffalo peut être éliminés s’ils perdent leurs deux matchs et que Richmond et New Orleans ou Miami gagnent les deux leurs. Birmingham seraient derrière les Knights et les Racoons ou Shadows du fait d’un bilan conférence défavorable. New Orleans serait devant Richmond grâce à leur victoire. Richmond serait devant Miami pour la même raison.

Enfin, pour qu’Atlanta se qualifie, il faut que :
-Les Spartans battent Birmingham et Quebec
-Richmond perde ses 2 matchs
-New Orleans et Miami ne gagnent pas plus d’un match.


Alors d’après vous, quel va être le classement final ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sitting
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 33
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 11 Déc 2013 - 20:31

Oui match important ce WE pour le titre de division.

On espère enchainer avec une 5eme victoire de rang  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krycek
Maitre
Maitre
avatar

Nombre de messages : 12769
Age : 33
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 11 Déc 2013 - 21:00

Petite précision, pour l'instant,je ne suis pas devant Birmingham, puisque le classement de division, ne sert à départager qu'à l'intérieur de la division.

Birmingham a une meilleur fiche de conférence, donc ils sont devant moi

_________________
GM des Chicago  Black Sixers.
PDG de la KAF.
GM de l'année saison II et XII
Champion STFL XII, XIX
ROY II, MVP Déf VII, IX, XI et XII
9-7 (II WC), 9-7 (III WC), 8-8 (IV), 12-4 (V Finale), 10-6 (VI DP), 13-3 (VII Finale), 10-6 (VIII FC), 12-4 (IX DP), 7-9 (X), 12-4 (XI Finale), 12-4 (XII Champion), 11-5 (XIII DP), 9-7 (XIV DP), 12-4 (XV FC), 9-7 (XVI), 12-4 (XVII DP), 14-2 (XVIII FC), 13-3 (XIX Champion), 12-4 (XX WC), 8-8 (XXI), 12-4 (XXII DP), 11-5 (XXIII WC), 11-4-1 (XXIV FC), 9-7 (XXV WC), 11-5 (XXVI DP), 11-5 (XXVII DP)
ATL-Centre V, VII, VIII, IX, XII, XIII, XV, XVII, XVIII, XIX, XX
ATL-Ouest XXII, XXIII, XXIV, XXVI, XXVII
Atlantique V, VII, XVII, XVIII, XIX
Finaliste V, VII, XI
Champion XII, XIX
Carrière: 279-136-1 (22-20)
GreatLakeBowl 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafara
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2116
Age : 23
Localisation : Paris 13
Date d'inscription : 11/03/2013

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 11 Déc 2013 - 21:44

Super compte rendu !!! J'adore quand Kuro le fait sur Latset et j'adore quand Morja le fait sur STFL Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latesthuddle.com/
Stef
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2210
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 12 Déc 2013 - 7:16

Morjavick a écrit:
Enfin, pour qu’Atlanta se qualifie, il faut que :

Bon ben! Birmingham, Quebec, Richmond, New Orleans et Miami vous savez ce qu'il vous reste à faire  Cool

_________________
My favorite play in football : "QB Kneel"



Carrière : 25 - 55
1st Pick STFL Draft Saison XIX
2nd Pick STFL Draft Saison XX
10th Pick STFL Draft Saison XXI
16th Pick STFL Draft Saison XXII
...
1st Pick Draft Saison XXVI
Chi va piano, va sano e va disperato
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3731
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 18 Fév 2014 - 14:40



Ou en sont les équipes ? Qu’elles sont celles qui affichent un collectif clinquant ? Tour d’horizon des divisions pour passer les équipes à la loupe et faire le point des forces et faiblesses. Est-ce qu’une équipe viendra tout bouleverser. Est-ce qu’une ancienne gloire de la ligue viendra se rappeler à notre bon souvenir ? Tentative de réponse.

PAC Centre

Minneapolis Purple Pride
La saison passée, Sit est devenue le premier GM à remporter un titre avec une deuxième équipe. Mais surtout, Minneapolis deviens la première franchise de la PAC Centre a afficher une étoile à son palmarès. Prêt pour le doublé ?

Force : La OL en premier lieu bien sûr. Avec un 9 de moyenne, il n’existe pas de ligne plus impressionnante. Atout majeure, elle bonifie énormément une attaque qui ne compte pas de superstars. Viens ensuite la défense. Bien équilibré, chacun à son rôle dans le Front 7. Difficile à déborder, il y a de bons éléments un peu partout. Le jeu de passe, présidé par Bronson qui progresse toujours un peu plus. Patterson, épaulé par Winegarner et Mann forment un bon trio auquel on ajoute le TE Russel. Suffisamment de bonnes cibles pour faire souffrir la défense adverse.
Moyen : Pas de gros coureur en attaque. Un collectif de coureur bien protégé par la ligne pour bonifier les performances.

Denver Mustangs
Une fin de saison un peu précipité pour Denver, sortie dés les Wildcards. Se maintenir au sommet est une tache ardue. Musselwhite n’en a plus pour longtemps, mais depuis, Denver s’est forgé d’autres armes que le jeu de course.

Force : Musselwhite, malgré tout. Si la OL n’est pas incroyable, il y a des joueurs capables de lui créer des espaces, sans oublié sa capacité à s’en trouver un tout seul. Le jeu aérien possède un très bon trio avec Yerner en tête. Toute la question sera de savoir si Killberg saura gérer la pression et enfin atteindre le niveau qu’on attend de lui. La défense enfin, si elle a perdu son titre de défense la plus efficace de la ligue, n’en reste pas moins un atout. Du même acabit que celle de Minneapolis. Des titulaires qui savent tout faire et gérer à toute situation.
Faible : La OL s’est améliorée, mais ça reste encore juste par rapport aux critères de la ligue.



Madison Trashers
Madison avance sur une ligne d’incertitude. A trop se renouveler, il a manqué de certitudes. Cette fois encore ?

Force : Evans est l’arme de Madison. Pourquoi alors vouloir s’en débarrasser ? Mystère. Il n’en reste pas moins qu’il est capable de porter l’attaque s’il le faut. Carmen est devenue un QB très capable, avec un sens du jeu au dessus de la moyenne. Killer et Steevers feront sans doute leur baroude d’honneur, accompagné par le rookie Arlington*. Un bon trio de receveur. La tradition de Madison, c’est la tertiaire. Grâce à Carrasco, Madison respecte ses premières valeurs et possède de quoi couvrir les receveurs adverses.
Faible : Le front 7 reste démunis. 7.2 de moyenne. Mais de plus, il est vraiment porté sur le pass ruch. 4 titulaires sur 3 sont des chasseurs de QB. De ce fait, la protection contre la course est passablement affaiblie. La seule stratégie défensive semble être d’harceler le QB pour obtenir des TO. Enfin, la OL est limitée, d’autant que son niveau est gonflé par la présence de Kingston.

Salt lake City
Les Outlaws y ont cru pendant un moment, mais la concurrence était rude dans la PAC. Cette saison à au moins fait poindre un soleil nouveau à l’horizon. Pourtant, il reste encore à faire.

Force : Le jeu de course se renforce avec Sirkis, véritable RB1 bien sous tout rapport. Son association avec Hansen, un des meilleur halback est très intéressante. Le jeu de passe aussi a de bons atouts. Reiney tout d’abords malgré ses 35 ans reste un QB de génie. Cameron et Trinkle (ROY20) devraient faire bonne usage de ses passes.
Moyen : La OL n’est pas trop mal.
Faible : La défense. Sans être horrible, elle n’est pas au niveau des grandes défenses. La défense contre la passe est plutôt bien. Même si a l’arrière, tous les WR ne seront pas tous aussi bien couvert. Attentions aux escouades nombreuses. La défense contre la course n’est pas géniale.

Thunder Bay
De la difficulté de s’accroitre sans des bases stables. Gonzo est le nouveau GM des Lumberjacks. Déjà le 3ém GM pour la jeune franchise. La route est encore longue.

Moyen : Colbert arrive  à point nommé pour une franchise en mal de leader. Par contre, il ne disposera pas d’un fort soutient à ses cotés. Le jeu de passe a certes Nickens* pour accroitre les possibilités, mais Garbark reste un jeune joueur qui doit progresser pour être un leader.
Faible : La défense a encore de gros progrès à faire. Si elle est plutôt bonne contre la course, sa capacité à faire déjouer le jeu de passe est très limitée. Même la tertiaire penche fortement contre le jeu au sol. La OL de son coté reste plutôt faible.

Résumé : Minneapolis et Denver restent les deux franchises dominantes. Madison a des cartes à jouer, mais devra les jouer bien. Son déséquilibre défensif est un gros problème. Derrière, Salt Lake City progresse peu à peu mais reste encore un peu en deçà de la moyenne. Il risque donc d’être difficile de se faufiler dans la course aux play-offs. Enfin, Thunder Bay à encore trop de lacunes pour vraiment exister.


ATL Sud

Birmingham Dragons
Si on voyait les Dragons dans les équipes de tête, on ne les voyait pas forcément en première place. Une belle prestation qui appel à une confirmation.



Force : Hodge s’est révélé un très bon RB, capable de porter la franchise sr ses larges épaules et c’est ce qu’on lui demandera à nouveau. Le jeu de passe ne dispose pas d’autant de cibles solide que d’autres franchise, mais à tout de même Cheeks et Snyder dans ses rangs. Surtout, il y a Guillory à sa tête, auréolé de son incroyable rating de la saison dernière. La défense possède un squelette solide. La tertiaire notamment a du répondant. Pour ce qui est du front 7, il s’appuis principalement sur ses LB. Bonnes contre la course et la place, les titulaires ne sont pas des acharnés du pass-rush. Cette tâche en revient à certains spécialistes. Il faudra donc être sûr de son coup.
Moyen : La OL n’est plus si impressionnante depuis le départ de Fairey pour New Orleans.

Miami Shadows
Une saison faites de hauts et de bas, causé par une légère instabilité au sommet. Mais avec une autre saison positive, Miami s’est installée comme une équipe à craindre.



Force : Le front 7 est l’arme principale de Miami. Bonne ou mauvaise nouvelle ? En tout cas sa paire d’ILB Hartwig/Sutton va en inquiéter plus d’un. Le jeu de passe, sans être exceptionnelle, s’appuie sur Lawrence et une paire de N°2, McWeeny et le TE Doss*. Reste a savoir ce qu’est capable de faire le QB Malloy qui va concentrer pas mal de regards. Il pourra s’appuyer sur une OL interessante.
Moyen : Runger comme RB1, c’est pas génial. Peut être une course en collectif avec Trimble. Mais est ce que deux RB2 valent un RB 1 ?
Faible : la tertiaire manque cruellement de vrai bon CB. Hensley passe encore, mais derrière ?

New orleans Racoons
Oui, la transition est difficile. L’équipe a été pas mal chamboulée avec le départ de cadres historiques de la franchise.  Pour quel résultat ?

Force : Au moins, la OL est de très bonne facture. Une bonne chose pour Frye* qui va pouvoir prendre la relève de Shelenberg. A ses coté, Ezell, toujours fidèle au poste. Le gros point fort de cette équipe des Racoons. Le front 7 est aussi de bon niveau, surtout par l’apport des LB. Pas de grosse force, mais pas de faiblesse non plus.
Faible : Le jeu de passe est une grosse interrogation. Burke/Connor* comme cibles principales est déjà un peu limite. Que Newton soit le QB1, voila une autre interrogation. Frye* a vraiment tout pour sortir de grosses stats pour sa première saison. Pour finir, la tertiaire n’est pas géniale.

Orlando Admirals
Autre équipe un peu à la dérive et pour le moment sans capitaine, Orlando à fait une saison quelconque. Les fans espèrent bien sûr que les choses se stabilisent en attendant un nouveau GM.

Force : Walsh a le talent pour mener à bien une franchise. A l’instar de Killberg, il lui reste encore à le prouver sur le terrain. Byskom, fidèle au poste sera là pour l’aider, ainsi que Treadway pour une solide duo. Le jeu au sol est lui aussi pas mal. Lomax s’impose peu à peu comme une RB sûr et la présence de Clements est une bonne sécurité et ajout de puissance au besoin.
Moyen : La défense a quelques arguments. Niveau CB, Whitaker est sans conteste un joueur hors norme. Mais a coté de lui, bof. Difficile donc de couvrir tout le monde. Coté front 7, ça protège bien contre la passe, notamment avec un pass rush de caractère, mais c’est au détriment de la défense contre la course.
Faible : La OL mérite le qualificatif de « mouais »

Atlanta Spartans
Finis la lose du fin fond de classement, Atlanta commence à remonter vers la surface. Ou plutôt monter vers la surface qu’ils n’ont effleurée qu’une seule fois dans leur histoire. Mais en tout cas, ils sont sur le chemin !

Force : Le jeu  de passe. On sent que ça fait rêver le GM, d’où la paire  Ortega-Evans. Aussi jeunes que talentueux. Forberry aura une seconde occasion de se montrer au poste de QB. Il a pour lui une prise risque minime. Peu d’Int à prévoir normalement. Si Sturgill n’est pas un immense RB, il connait la chanson. De plus, Cheasley est parfais à ses cotés. Ajouté à cela de très bons TE bloqueurs, il y a de quoi faire.
Moyen : Le front 7 a progressé, mais n’est pas encore dominant. Au moins, il n’a pas de faiblesse et devrait faire du bon boulot.
Faible : La tertiaire par contre manque de titulaires. Enfin, si la OL ne ressemble plus à de l’emmental (Car oui, en fait c’est l’emmental qui a des trous, pas le gruyère.) ça reste plutôt faible.

Conclusion :
De prime abords, Birmingham semble encore au dessus cette saison. Miami offre quelques interrogations qu’ils devront lever sur le terrain. En cas d’échec, Orlando devrait être là pour en profiter. New Orleans a ses qualités, mais aussi des défauts qui risquent de leur couter des matchs. Quand à Atlanta, ils possèdent des armes en attaque qui les rendent dangereux, même si encore trop limités pour espérer finir avec un bilan positif.


PAC Nord

Wyoming
Pourquoi s’embarrasser de palier intermédiaire ?  Les Sheriffs sont directement allés en finale de conférence. C’est le moment de confirmer.



Force : Griffin est ce genre de RB capable de se débrouiller seul. Heureusement parce qu’il n’y a pas les meilleurs à ses cotés. Ça manque de capacité en bloque. Wolbert quand à lui va devoir travailler pour renvoyer son équipe aussi haut que la saison dernière. Toujours pas un crac, il pourra compter sur Joslin et Dawkins. Le front 7 quand à lui n’a pas trop varié. Pas vraiment de failles à pointer du doigt.
Faible : La tertiaire à connue une grosse chute par contre. Si ça reste bon coté S, les CB ne sont pas les meilleurs. Enfin, la OL est en dessous.

Sacramento Stingrays
Autre équipe à s’être affirmé, les Stingrays ont souffert d’une attaque peu efficace. Qu’en est t’il après moult 1er tour a disposition ?




Force : La défense. Elle est juste monstrueuse. Attention quand même aux blessures dans la DL. Mais mis à part ça, ça va être un cauchemar pour aller marquer des points. Benton à fait ses preuves au sol, il possède les coéquipiers adéquats pour faire des stats.
Moyen : Outre que je suis très mitigé à l’idée qu’on donne autant à Macko, il n’aura que Hykes comme valeur sûre. OK, Sacramento  à une poignée de WR interchangeable, mais bon. Les conditions ne semblent pas réunies pour faire confiance à quelqu’un d’aussi chaotique que macko.
Faible : D’autant que la OL est bof.

Seattle Wildcats
L’équipe qui ne veut pas lâcher le morceau. Il faudra passer la déception d’être éliminé malgré un bilan positif et se re-concentrer.



Force : Abends est un RB dont on parle trop peu. Très endurent, il tiendra sa place toute la saison, aidé du TE Oshield et son génie du blocage. La défense est aussi un point fort, notamment le front 7 encore bonifié par l’arrivé du ILB rookie Stalworth.
Moyen : Le jeu aérien de Seattle va devoir se confronter à une dure situation. Derrière Spade, il n’y a aucun WR2. Whallberg est un QB sûr, mais le manque de bonnes cibles pourraient être un problème.
Faible : La OL, encore.

Vancouver Kodiacks
Alors, cette fois c’est la bonne ?

Force : Une dernière touche en FA2 à achevé de transformer la défense de Vancouver en l’une des plus impressionnante de la ligue. Sa paire de CB est juste impeccable. C’est très fort contre la course. Pas forcément un pass rush de fou, mais ça joue la sécurité. Une défense en mode coffre fort. Mais ça n’occulte pas la présence d’Harbor, l’actuel meilleur RB de la ligue. Je crois que mentionner Harbor suffit comme argumentation. D’autant que la OL est d’assez bonne facture.
Moyen : Il faut quand même tempérer l’enthousiasme en signalant que Witt progresse à vitesse d’escargot. Il n’est toujours pas un QB vraiment fiable.

Carson City Cobras
La réalité à cette sale habitude de sonner à votre porte un beau matin et de vous coller une bonne grosse claque. Période de transition pour Carson

Force : Le jeu de course, oui. DeMayo est un RB sur qui compter et qui a en plus la capacité d’être un bon coéquipier au besoin. Une vraie perle. Entouré, il peu faire du bon travail.
Moyen : Jamison et Courtnall sont de bons receveurs. De quoi faire briller le QB ? Mais justement, quel QB ? Shepard à un énorme potentiel, mais ça va demander un peu de temps.
Faible : La OL, encore. La défense. Aussi faible que celle de Sacramento est forte. En tant que tel, le front 7 n’a que des titulaires niveau 7 minimum. Mais la moindre blessure est c’est la cata totale. Aucun CB titulaire.

Conclusion :
Ça va vraiment être la guerre. J’y exclus Carson City, même si d’autre l’incorporerons pour le génie tactique de Tak. Ce qui est sûr, c’est que Vancouver n’as plus beaucoup d’excuses. Seul le jeu de passe est en deçà.
Ça fait en tout cas pas mal de bonnes défenses. Mais aussi des attaques ayant des défauts, desservies par des OL poreuses mis à part Vancouver.


La suite et fin ce soir ou demain.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tak
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16848
Age : 48
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 18 Fév 2014 - 14:48

Morjavick a écrit:
Carson City : Aucun CB titulaire.


Pourtant je te jure qu'il y'en aura 2 sur la feuille de match Dimanche...  Mr.Red 



Sinon, merci.  Wink 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sitting
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 33
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 18 Fév 2014 - 22:41

Thanks !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jmarc
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 40
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 19 Fév 2014 - 11:59

merci pour cet preview de la saison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3731
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 19 Fév 2014 - 12:40


 
ATL Nord
 
Buffalo Braves
Finalistes malheureux, les Braves ont enfin concrétisé le potentiel d’un effectif riche. Comme d’autres franchises ayant franchis un palier (et quel palier), Buffalo devra retourner en play-offs pour ne pas être qu’une simple annotation à coté du palmarès du vainqueur.
 
Force : Dayler et Goodspeed auront fort à faire car on attend d’eux qu’ils fassent aussi bien au sol. Mais ils ne seront pas seuls car Ahernet est encore aux manettes et il dispose de Taylor et Harkins comme cibles, mais aussi un banc fournis en qualité. Pour achever le tout, la OL est plutôt bonne. La tertiaire est bien équipée et dispose du S Weller. Une valeur sûre.
Faible : Le front 7 manque par contre de qualité, ce qui affaiblis pas mal son assise défensive. Au moins, avec la tertiaire, la défense contre la passe est assurée. Mais pas d’aide à recevoir d’un gros pass rush.
 
Montréal Griffons
Montréal à perdus pied en même temps qu’elle perdait son GM légendaire. La page s’est tournée sans prévenir et à laissé quelques séquelles.
 
Force : Crawford ne sera peut être jamais un QB d’exception, mais il fait le boulot. Avec Coppeland et Hernandez, il a de quoi le faire bien. Lucas et Washington* forment une paire intéressante au sol, d’autant que de l’aide est disponible. Enfin, la OL est intéressante.
Faible : la défense. Un niveau correct est maintenu par la présence de joueurs de haute stature, mais c’est déséquilibré. Si certaines zones du terrains vont être bouclés par ces joueurs, d’autres zones seront par contre plus facile à contourné. La tertiaire notamment à baissée d’un point complet pendant l’intersaison.
 
Quebec patriots
Un jeu aérien qui a séduit les fans à travers le monde, Quebec sens qu’il y a un coup à jouer et à voulu préparer sa défense en conséquence. Verdict ?
 
Force : Le jeu de passe bien évidement. Anderson, MVP en titre à la mène, Albertson, Larsen, Chalmers à la réception. Sans égal. Si on ajoute une OL qu’on jugerai monstrueuse si ce terme n’était réservé par celle de Minneapolis, Comment arrêter Anderson ?
Moyen : Le jeu de course est un peu limité. Branch est un bon joueur, pas de doute là-dessus. Et à vrai dire, il peu très bien faire une grande saison. A moins qu’il ne se blesse et dans ce cas, c’est la catastrophe. Il n’y a plus personne. Le front 7 de Quebec est maintenant de niveau moyen, ce qui est une progression et déjà bien vue les sommes investies en attaque. C’est surtout la tertiaire qui s’est amélioré avec Calisson. Globalement, la défense reste très light quand même. Et surtout, attention aux blessures.
 
Ottawa Crimson Kings
Ottawa n’a pas résisté à une baisse de niveau qui lui a valut de faire le yoyo. Déjà le moment de remonter ?
 
Force : La défense. Et surtout le front 7 qui s’appuie sur 6 titulaires de très haut niveau. Une défense contre la course absolument intraitable. De ce fait, une seule blessure et la chute est drastique. Un parie risqué mais qui peut rapporter gros. Si Harris n’est pas le RB le plus glamour de la ligue, il a à ses cotés suffisamment de talents pour le faire briller.
Moyen : Le jeu de passe s’appuie principalement sur Million, capable d’aller chercher le ballon en profondeur. Sauf que ce n’est pas vraiment la spécialité d’Hart. Silver et Bones s’ajoutent aux nombres de cibles, mais de quoi est vraiment capable Hart ?
Faible : la OL est nulle. D’où le choix d’un QB capable de courir ?
 
Boston Mystic
Boston méritait t’il le titre ? Oui. Le vrai souci, c’est que Boston s’est reposé sur ses lauriers.
 
Force : Smith Bo est ce genre de joueur qui bonifie votre attaque quel qu’elle soit. C’est sur lui qu’il faut se concentrer et non Ratliff. C’est en tout cas mon opinion. Est-il bien entouré ? Ça pourrait être mieux. En tout cas la OL n’est pas à blâmer.  La tertiaire est composée de bons joueurs qui mettront la pression sur leur vis-à-vis.
Moyen : Le problème du jeu de passe ne vient pas de Milter ou de Hoffman qui est l’un des QB les plus doués de la ligue. Mais à l’absence de banc. Derrière Milter, on doit se contenter d’Alfred. Dis comme ça, on dirait presqu’une blague.
Faible : Le front 7 est peut être le pire de la ligue. Encore que contre la passe, ça ne soit pas si mauvais. Mais le QB adversaire ne devrait pas trop être bousculé et le jeu de course finira par trouver des espaces, si ce n’est un boulevard.
 
Conclusion :
Que des équipes avec chacun ses petits défauts. De tous, Quebec a clairement le plus d’atouts. Son jeu aérien semble quasi instoppable. Il faudra quand même se méfier des blessures. Derrière, Ottawa peut faire son come-back avec une défense qui s’appuie sur des joueurs très forts, mais là aussi attention aux blessures. L’attaque de Buffalo à beaucoup de qualité et peu les porters vers de nouvelles finales. Difficile de jauger Montréal. Le départ d’Eric est un gros coup et l’effondrement de la défense va forcément causer du tord. Enfin Boston à quelques atouts, mais aussi de très grosses lacunes.
 
 
PAC Sud
 
Houston Toros
Ça y est, enfin Houston commence à prendre ses aises dans la ligue. Ça manque encore de résultats en play-offs pour s’offrir ses lettres de noblesse. La saison régulière n’aura qu’un intérêt minime. Ce qui compte maintenant, c’est d’aller loin.
 
Force : Tout, comme ça s’est clair. Pour entrer plus dans le détail tout de même, la défense sera un gros atout. Le front 7 est fortement garni, à la façon d’Ottawa. 6 titulaires très forts, surtout dans la DL. Et donc toute blessure comptera double. Un peu la même chose avec les DB puisqu’il n’y a que des remplaçants de Nv5, pas non plus play-makers. Une défense puissante, mais fragile. En attaque ça se présente bien aussi. Soulman est compétant et il a comme cible principale Hill et deux N°2 en la personne de Naborsky et Jones. La OL est la comme bonus, ce qui sera utile à McGinty, RB star de Houston. A vrai dire, seul RB sur qui vraiment compter. Il manque quand même un HB capable d’apporter quelque chose à la course. Calhoun* bloque bien, mais il ne sert qu’à ça.
 Faible : Le manque de profondeur. C’est particulièrement vrai pour Houston qui à de très bon titulaires, mais un banc très faible. Mis à part les receveurs, toute blessure impliquera une grosse chute au pote concerné. Soulman n’a pas de back-up digne de ce nom. Kelly* n’est prévus qu’à 78.6 de rating. On passerait de McGinty à Shield, bien incapable de tenir un match entier.
 
San Francisco Scorpions
L’exemple que la défense gagne aussi des matchs. San Francisco à ainsi finis la saison en marquant que 17.9pts en moyenne pour 18.4 encaissés. Mais ils sont quand même parvenus à atteindre les divisionals. L’équipe ne peut donc que faire mieux, non ?
 
Force : Les DB. Avoir Wilmer dans ses rangs, ça vous calme un WR qui s’y croit trop. Et ça fait toujours plaisir. Les autres titulaires ne sont pas mal non plus.
Moyen : Le front 7 n’est pas horrible. Juste qu’on voit bien mieux ailleurs. Mais c’est bien équilibré entre course et passe avec le pass rush en retrait. Viens ensuite tout l’attaque. Il faut se poser des questions sur Malone. Il est correct, mais sans plus. Est-ce qu’il parviendra à enfin se mettre au travail ? Il n’a certes toujours que 24 ans, mais il n’a pas progressé d’un iota depuis son arrivé dans la ligue. Gilley est une bonne cible, derrière, ça n’est pas trop mal. Dés qu’un joueur est fatigué, on en a un autre sous la main quoi. Viens le jeu de course. Flyer et Brown, ça n’est pas mal individuellement. Mais comment les faires jouer ensemble ? Ils ne sont pas complémentaires. L’idéal d’une attaque, c’est d’assembler des rouages, pas de les faires tourner l’un a coté de l’autre. Je miserai sur Brown qui est capable de se frayer ses propres routes, ce qui est toujours bon, surtout quand on a pas de bloqueurs digne de ce nom.
Faible : La OL. Franchement ça n’aide pas à être optimiste sur cette attaque.
 
Los Angeles GoldFeather
L.A ne meurt pas. Jamais. Ce n’est plus aussi fort, mais ça gagne quand il faut. Et cette saison ? ça devrait être pareil.
 
Force : La défense. Le front 7 est monstrueux contre la course. Pas vraiment taillé pour le pass-rush, mais la couverture aérienne est assurée. Nottament par la paire de S de haute stature. La meilleure de la ligue. Los Angeles semble avoir compris que limiter l’adversaire à moins de 20pts par match, c’était déjà avoir un gros pied en play-offs. En attaque Blackley reste une valeur sûre. Southworth devrait bien l’accompagner. Il fera encore beaucoup pour la franchise.
Moyen : Le jeu de passe. Hamilton à montré quelques bonnes choses. Mais vu son niveau, il doit se justifier chaque saisons. Il ne sera pas aidé par sa OL, ce qui est déjà un sérieux handicap. En receveur, derrière Fortner, ça baisse un peu. Parrot n’est déjà plus qu’à 600 yards de prévus.
Faible : La OL n’apporte que le strict minimum.
 
San Diego Sharks
San Diego, c’est l’équipe avec peu de moyen, mais trop de fierté pour être dernier. 6 victoires la saison dernière avec un effectif sacrément limité. Est il toujours aussi limité ?
 

Force : La OL est bonne. Ça commence bien ! J’y mets aussi le jeu de course. Gallagher est un RB que j’aime bien, même s’il n’a pas le coffre d’autre RB. Il a toujours su se débrouiller et il a des coéquipiers pour l’y aider.
Moyen : Le jeu de passe va beaucoup reposer sur le duo Skidmore-Celentano, tous deux prévus à 820 yards. La OL est un gros plus pour soulager le QB sophomore Clayton qui est encore tendre pour jouer les leaders.
Faible : La défense. Aucun vrai gros talent, tout est fixé sur la défense contre la course qui est de bon niveau. La défense contre la passe est par contre complètement à la ramasse. Les QB adverses vont être peinards.
 
Albuquerque Crushers
Ah, les errements des jeunes GM. Albuquerque n’a pas réussis à mettre en place le jeu offensif escompté malgré une OL de haut niveau. Partie remise ?
 
Force : La OL. Elle n’est plus que 3ém meilleure OL de la ligue, mais reste aussi puissante. Mais on a vu que ça ne suffit pas à faire tourner la boutique toute seule.
Moyen : L’attaque. La mettre ici me permet de mieux souligner mes doutes, notamment face à la pauvreté du banc. 2RB, 4 WR et 2 TE. Et c’est tout ? Le TE Stephens apportera sur tous les tableaux avec ses 707 yards de prévus. Blatchford* a de bonnes mains. Mais c’est très, très limité en nombre. Les blessures sont une menace pour toutes les franchises, mais là, c’est pire que tout. Warrington est bien sûr un QB formidable et il parviendra surement à bonifier tout ce petit monde, surtout installé tranquillement derrière sa OL. Mais tout dépend de lui. Au sol le départ de Sirkis à été une surprise. Holsey* arrive de la draft, mais ce n’est pas un tueur. Outre son 3.8avg guère excitant, il n’a que 3 en breakaway. Vu que seul le TE Daniels est un vrai bloqueur, ça pose problème. Bref, tout ça me semble très fragile. Warrington devra avoir les épaules solides.
Faible : La défense. Il faudra surement ajuster un peu les choses pour ne pas miser que sur le pass-rush. Il peut se montrer redoutable, mais quand il n’y a rien pour assurer derrière, c’est extrêmement dangereux. Enfin, la défense contre la course est très faible et risque de se faire transpercer à tout moment.
 
Conclusion :
Houston est favori. Quelques blessures peuvent être supportées par les autres secteurs de jeu. Défensivement en tout cas. Los Angeles est pour moi l’équipe capable de leur contester le titre de division. La défense est également très forte, ce qui permettra des victoires, même si l’attaque n’est pas foudroyante. San Francisco risque d’avoir encore pas mal de galère en attaque et sera encore très dépendante de sa défense. Je ne suis pas sûr qu’il refasse le même coup que la saison passée. Derrière, Albuquerque a quand même quelques arguments en attaque, Warrington et la OL sont trop fort. Mais attention danger en défense. San Diego est dans le même cas, sauf que leur attaque est très moyenne.
 
ATL Centre
 
Chicago Black Sixers
L’ex champion à un peu déçus en se faisant sortir d’entrée de jeu. Une déception qui ne manquera surement pas de ranimer la flamme du combat.
 
Force : Tout. Baradello est un QB qui ne paye pas de mine, mais il a montré qu’il pouvait faire le taf. Il est bien protégé par sa ligne et peut compter sur la présence de la paire de WR Kalayjian-Johnson. Au sol, on ne retrouve personne d’autre que Shelenberg. Franchement, un joueur pareil dans une équipe qui visait déjà le sommet sans lui, c’est un coup énorme de la part de Chicago. Peut être le meilleur coup de toute l’intersaison. Chicago possède de plus des joueurs pour l’entourer comme il faut. Colbert était sympa, mais franchement, quel upgrade ! La défense affiche un bon niveau quand à ses titulaires. La défense contre la passe ne semble pas un problème. Il y a ce qu’il faut pour du bon pass-rush et les DB pour récupérer des Int. Mais du coup, c’est plus faible contre la course.
 
Nashville Storm
L’exemple même que la défense peu vous mener haut. Car on ne peut pas dire que l’attaque faisait rêver. Et maintenant ?
 
Force : Le jeu de course est toujours mené par Brown-Lee qui aura de bon TE pour l’épauler. Dans la tertiaire, CB Sammer et S Pagliaroni font monter le niveau de jeu. Reste qu’un des S est Nv6. Est-il assez bon play-maker ?
Moyen : La OL est plutôt correcte.
Faible : Le front 7 a beaucoup régressé durant l’intersaison et ça pose beaucoup de question à propos de Nashville. Elle reste plutôt bien équilibrée entre course et passe. Mais qualitativement, elle est dans la moyenne basse. C’est tout une assise défensive qui en prend un coup. Enfin le jeu de passe manque de qualité. Outre Mathews, pas encore une QB sur qui vraiment compter, il n’y a pas un super corps de receveur. Harper passe. Mais il n’est pas non plus un vrai WR1. Et comme derrière, Lorence est un WR3. Le système de receveur-coureur avec Comford peut il encore sauver Nashville ?
 
Richmond Knights
Une saison pleine de déception pour Richmond ou les défauts ont pris le pas sur les qualités. Est-ce que le problème du jeu de course est enfin réglé ?  
 
Force : A priori, le jeu de course à ce qu’il faut pour fonctionner. Hrabak et Glenn sont tous les deux capables d’assurer les portés et s’il n’est pas forcément judicieux de les associés tout le match, il y a des joueurs pour les épauler. Mais en nombre limité toute fois. Le front 7 est aussi de bonne qualité avec des joueurs puissants et qui se complètes.
Moyen : La OL est dans la moyenne de la ligue. Elle ne sera pas de trop pour permettre au jeu de passe d’être effectif. Car si je n’ai rien à redire sur les qualités de Jaynes et du WR Bracken, le départ de Ramazotti à laissé un trou non comblé. Derrière Bracken, le niveau baisse de plusieurs crans. On a deux WR à 550 yards de prévus et derrière, ça baisse encore. Difficile d’envisager un jeu de passe fort si Bracken se mange des doubles couvertures tout le long.
Faible : Un cas de déséquilibre en DB. Le CB Britman est irréprochable. Mais au niveau des S, ça fait un peu léger.
 
New-York Wolfpack
La franchise de la grosse pomme fait partie de ces franchises dont on attend qu’elle franchisse un palier. Les briques se mettent elles bien en place ?
 
Force : La défense. Le front 7 est boosté par la présence de grands joueurs qui apporte énormément sur le terrain. C’est bien équilibré entre passe, course et rush. Il y a de quoi faire de bonnes choses. Quand aux DB, il y a une paire formidable de CB. De quoi rendre la tâche très compliquée aux WR adverses. Le jeu de passe de New-York à de quoi faire de bonnes chose également. Mohart est un QB discret, mais sûr. Restera toujours sa capacité à beaucoup lancé durant un match. Mais il a 2 bonnes cibles qui sont Morrison et Carsaw.
Moyen : Le jeu de course dépend pas mal de Sparkman. Sans conteste, il est un joueur qui peut faire de gros dégâts sur n’importe quelle action A la vérité, il ressemble énormément à Smith Bo, en moins fort et endurent. Sauf que la ou Boston à aussi Ratliff, New-York n’a que Regan. Au moins, il y a de quoi ouvrir des routes pour Sparkman.
Faible : La OL manque de robustesse.
 
Cincinnati Tigres
15 défaites de rangs, record en cours. Il s’agit d’honneur à sauver désormais.
 
Force : L’attaque. Pas que je la qualifierais de formidable non plus. Au sol, Harlan est un bon joueur, mais pas incroyable non plus. Sa capacité à casser les tackle est son gros point fort. Avec une OL capable de lui ouvrir des espaces, il pourrait se révélé très précieux. Quand à la passe, le souci s’appel Lyons. Un QB capable de lancer de sacré bombes, mais d’une imprécision chronique. Il aura certes plus tendance à lancer le ballon hors du terrain que dans les bras des défenseurs, mais ça peut tout de même enrayer une attaque. J’ai franchement du mal avec ce QB. Mais le GM à su l’entouré de cibles de qualités. Ramazotti qui débarque de l’ennemi Richmond et le 1er choix de la draft 21, Whaley*. On peu ajouté McCoy et ses 739 yards. Par contre, c’est vraiment la misère en termes de banc. Quelques FA ne seront pas de trop. Aux bonnes choses, on peut rajouter le front 7. DL et LB sont bien fournis et sont capable de gérer toutes les situations.
Moyen : DB. Pas mauvais, juste que l’on trouve mieux.
 
Conclusion :
Il va y avoir du changement dans la hiérarchie. Sauf au sommet ou Chicago a encore des arguments de poids à faire valoir. Je ne le répéterais pas assez, mais l’arriver d’un joueur de la trempe de Shelenberg à Chicago est un coup énorme.
Concernant Cincinnati, franchement, il est possible qu’ils arrivent à un bilan positif. Si Lyons est utilisé de façon optimale. Il faudra aussi que la défense joue juste, car la saison dernière était décevante à ce niveau aussi. Richmond à encore ses forces et ses faiblesses. Cela pourrait dépendre du rendement de son jeu de passe. New-York semble se diriger vers un jeu prudent, misant sur une défense coffre-fort. Ça peut marcher aussi. En fait, la mauvaise nouvelle est pour Nashville. Sans réelle amélioration de l’attaque, la baisse du niveau défensif risque fort de les faire retourner vers un bilan négatif.
 
 
Les classements approximatifs de fin de saison :
ATL Nord
1. Quebec
2. Buffalo
3. Ottawa
4. Montréal
5. Boston
 
ATL Centre
1. Chicago
2. Richmond
3. Cincinnati
4. New-York
5. Nashville
 
ATL Sud
1. Birmingham
2. Orlando
3. Miami
4. New Orleans
5. Atlanta
 
PAC Sud
1. Houston
2. Los Angeles
3. San Francisco
4. Albuquerque
5. San Diego
 
PAC Centre
1. Minneapolis
2. Denver
3. Madison
4. Salt lake City
5. Thunder Bay
 
PAC Nord
1. Vancouver
2. Wyoming
3. Sacramento
4. Seattle
5. Carson City
 
Les deux divisions nord sont les deux plus compliqués à classer. Derrière l’équipe que je vois champion de division, les 3 suivantes sont vraiment kif-kif.
Sur ce, n’hésitez pas à proposer votre classement, bon début de saison à tous et n’oubliez pas ! The Pitiless Eye Of Denver Watching You !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3731
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 11 Mar 2014 - 12:53



3 semaines ont passés. Le moment des premiers enseignements. Les premières sueurs froides pour les équipes en galère de victoire. Mais il n’y a déjà plus que 2 franchises invaincues. Personne ne semble invincible. Alors comment se débrouille votre franchise ? C’est le moment de le découvrir dans ce point rapide sur la ligue.

ATL Sud – Atlanta s’incruste, Miami plonge

Birmingham 2-1
Orlando 2-1
Atlanta 2-1
New Orleans 1-2
Miami 0-3

Birmingham a eu affaire à fort partie en ce début de saison. Et première bonne nouvelle, Guillory est bien partie pour répéter une autre bonne saison. 116.3 de rating pour le QB des Dragons. Cheeks et Snyder ont ainsi pu partir sur de bonnes bases statistiques. Au sol, ce n’est pas aussi génial que la saison passé. Mais il ne s’agit que de 3 matchs, contre des équipes de haut niveau. De ce fait, la défense n’affiche pas un résultat formidable non plus. Ce n’est que détaille quand on se débrouille de la sorte contre ce genre d’adversaire.
A venir : @Orlando et Miami. 2 franchises plus abordables, mais de la même division. Autrement dit, a prendre très sérieusement.

Orlando justement. Une des trois franchises ayant vu un changement de leur direction. Après avoir explosée contre Cincinnati en semaine 1, la défense à été la clef des deux victoires d’Orlando. 9 et 10 pts encaissés seulement, cela à laisser une bonne marge de manœuvre à Walsh pour se planter par moment. L’ancien de Madison ne rassure pas vraiment son coach, capable de boulette à tout moment. L’attaque doit encore revoir sa copie pour éviter de craquer.
A venir : Birmingham et @New Orleans. Birmingham est un bon test pour la défense. Si elle reste solide alors on pourra la considéré comme un élément vraiment majeure de l’équipe. L’attaque sera sous pression car il va falloir faire mieux.

Atlanta en est donc à 2 victoires. L’avantage d’affronter des équipes de bas de classement la saison dernière. Si l’attaque n’a pas été tant productive de cela avec un pic de 25pts seulement, Forberry affiche actuellement un rating de 117 et les coureurs sont à 4.8 avg. De la même façon qu’Orlando, la défense n’a pas tenue le premier match avant de contribuer activement à la victoire des 2 matchs suivants. Reste que ces victoires ont été acquises avec de petites marges, au point qu’Atlanta a encaissé plus de points qu’ils n’en ont marqués.
A venir : @Los Angeles et Houston. Autrement dit, du lourd. Je ne suis pas vraiment optimiste car Atlanta n’a pas prouvé grand-chose contre des adversaires de son niveau. (Ou supposé, on ne pourra le dire qu’en fin de saison) Il faut que l’attaque parvienne à convertir ses occasions. Avancer c’est bien, marquer, voila l’enjeu.

New Orleans souffre comme on s’y attendait. On ne se séparer pas de son principale trio offensif sans en souffrir. Frye* déçoit avec seulement 3.2 avg en 48 courses. Heureusement, Ezell reste fidèle au poste. Newton à un peu de mal au poste de QB, mais parviens bien à trouver Connor*, meilleur WR pour le moment. Les Racoons avaient mal commencés leur saison en encaissant chaque fois 30pts. C’est pourquoi la victoire 41-20 contre Houston à de quoi être surprenante. Les fans doivent espérer qu’il s’agit d’un déclic, mais il faut rester prudent.
A venir : @Miami et Orlando. Deux adversaires de poids pour exister dans la division. Miami n’est pas au mieux et semble à la porté de New Orleans s’il jouent comme contre Houston. Orlando sera un challenge sérieux dans l’optique d’aller chercher une place qualificative pour les play-offs.

Miami n’a subit que des déceptions. L’attaque est la première en cause. 17.3 de moyenne seulement. Pourtant la défense jouait bien, au point que les Shadows n’ont perdus que de 3, 1 et 2 points. Frustrant. Mais comme dit, pour que le résultat bascule de leur coté, il faut que l’attaque fasse bien mieux. Highway joue mal et son 72.9avg est mérité. Aucun TD lancé pour le moment. Pourtant le jeu au sol marche à merveille. 4.4 avg pour l’ensemble des coureurs. La pression est sur le QB.
A venir : New Orleans et @Birmingham. Avec un bilan de 0-3, Miami est déjà dos au mur. On pourrait comprendre une défaite contre Birmingham. Ce qui rend le match contre les Racoons primordiale.


PAC Sud – Albuquerque peut il y croire ?

Albuquerque 2-1
Los Angeles 2-1
San Francisco 2-1
Houston 1-2
San Diego 1-2

Albuquerque nouvelle franchise au top ? Certaines mises dessus. Pas moi. Il me faudra plus pour me convaincre. Albuquerque a eu 3 premières semaines relativement faciles. Battre Thunder Bay et Carson City en version 21 n’est pas spécialement un exploit, soyons honnête. Reste que Warrington s’est parfaitement intégré dans l’effectif et à fait son boulot avec le talent qu’on lui connait. 114.6 de rating. La plus grande satisfaction reste l’excellent début de saison de Holsey* que l’on n’attendait pas aussi fort. Déjà 366 yards à 5.5 avg et 1 TD. La défense a suffisamment tenue sans être incroyable.
A venir : San Francisco et @San Diego. Je tiens à préciser que je n’exclus pas totalement de voire Albuquerque en play-offs. Son calendrier est loin d’être le plus difficile hors division. C’est justement au sein de la division qu’il va falloir faire ses preuves. San Francisco est le premier gros test en approche.

Los Angeles a mis sur pied une défense de fer et cela lui à grandement servis. Seattle n’a ainsi pas vu le jour. Par contre l’attaque reste bloquée sous les 20pts de moyenne. Le plus symptomatique est le mutisme de Blackley. 2.8avg. Ce ne sont pas ses 2 TD qui changent véritablement la donne. Tout le contraire de Fortner qui s’impose comme l’un des meilleurs WR de la ligue. Si L.A retrouve ce punch au sol, ils seront déjà de retour au top.
A venir : Atlante et @San Francisco. Les Scorpions vont être le premier test de division. Peut être que Blackley aura repris des couleurs contre Atlanta.

San Francisco montre un peu de tout offensivement. Bloqué contre Denver, irrésistible contre Sacramento, plutôt moyenne mais suffisante contre Miami. Par contre la défense est d’une constance remarquable. 22 points encaissés de moyenne. Ça reste plus que la saison dernière ou la défense était un vrai plus. Là, cela impose à l’attaque d’être efficace. Pour le moment, elle assure, avec un Malone méconnaissable affichant 103 de rating. Pour combien de temps encore ? San Francisco reste une énigme.  Quel est le vrai niveau de son attaque ? La défense peut elle faire mieux ?
A venir : @Albuquerque et Los Angeles. Début des hostilités de division pour la première place.

Houston est la petite déception du début de saison. L’attaque est très inconstante. Le jeu de passe notamment à déjà connus 4 Int. Pourtant McGinty est déjà a 311 yards et 3 TD. Mais l’autre souci, c’est la défense. Déjà plutôt moyenne contre Minneapolis et Wyoming, elle a complètement explosée contre New Orleans. On attendait pourtant énormément du front 7. Péché d’orgueil ?
A venir : San Diego et @Atlanta. Franchement, c’est a la porté de Houston qui se doit de revenir dans le positif.

San Diego a déjà son fait d’arme en étant vainqueur contre une équipe de Vancouver peut inspirée. Avec un pic offensif pour les Sharks de 19 points ! Je suis ironique, mais il faut dire que l’attaque est en grande souffrance et n’inscrit que 12 points en moyenne. Petit teaser pout la suite, ce n’est pas la pire attaque de la ligue. Défensivement, il y a pire, mais comment s’en sortir avec un QB complètement largué.
A venir : @Houston et Albuquerque. Des matchs compliqués. Mais San Diego ne connaitra que des matchs compliqués avec une attaque pareille.


ATL Nord – Quebec, l’invincible armada

Quebec 3-0
Boston 2-1
Montréal 2-1
Buffalo 2-1
Ottawa 0-3

Quebec confirme ce que l’on attendait, une attaque de feu n’ayant aucune comparaison dans la ligue. 44.7 de moyenne, excusez du peu. La saison dernière, j’avais une certaine réticence. L’idée de gagner en marquant plus que l’adversaire est éloigné de ma philosophie personnelle. L’équipe pouvait marquer 30 points à tout moment, mais la défense pouvait en encaisser 35. Cette saison l’attaque peut en marquer 40 et la défense à été renforcée. Clairement Quebec est devenue une machine de guerre impressionnante, intraitable, par les airs comme au sol. D’ailleurs le jeu au sol profite bien de l’attention vissée sur Anderson pour aller marquer la majorité des TD. 7 par les airs, 9 au sol. 4.9 avg pour Branch et sa bande. Anderson en est déjà a 1088 yards lancés en 3 matchs seulement. Défensivement c’est donc mieux, même si on sens qu’elle peut partir en éclat à tout moment. En semaine 1, Wyoming a inscrit 28 points avec seulement 15 minutes de possession. La quasi bulle de New orleans bien baisser les stats, mais on devrait avoir notre lot de TD lors des matchs de Quebec. Surtout pour Quebec.
A venir : @Montréal et Ottawa. Le match contre Montréal sera intéressant. Plus pour Montréal à vrai dire. Ottawa quand à eux sont au plus mal.

Boston est il une surprise ? Oui et non. Un peu comme Albuquerque, leur calendrier n’était pas le plus compliqué. Le résultat le plus marquant, c’est le différentiel point marqué et encaissés. 29.7 contre 14.7. Soit +15. C’est le plus gros différentiel derrière Quebec. Outre l’attaque qui semble enfin jouer selon son potentiel, c’est la défense qui surprend le plus. Après sa victoire surprise en finale, Boston a clairement déçus et se fait facilement taper dessus. Cette saison pourrait elle être celle du pardon ? Le pardon pour avoir glané cette étoile ‘’immérité’’ et être immédiatement rentrée dans le rang. Et bien je dis, pourquoi pas ? La prudence reste de mise, mais le début de saison m’a fait bonne impression. Il faudra confirmer contre les autres équipes de division pour ne pas perdre du terrain.
A venir : @Seattle et Wyoming. Oui, hors division il y a aussi des matchs qui seront de bons tests. Les deux équipes sont actuellement à 1-2 mais restent des prétendants aux play-offs. Wyoming a quand même battus les champions en titre.

Montréal est la 2ém franchise à avoir changé de GM. Un coup assez dur pour le monde de la STFL. Le bilan est positif, même si on est loin d’en percevoir une sensation de puissance. La défense reste sur deux matchs de très bon niveau alors que l’on la voyait moins forte que les saisons précédentes. Ce qui à permis aux Griffons de l’emporter en ne marquant que 15 points  chaque fois. L’un des gros problèmes, c’est que le jeu au sol est plus un boulet qu’une solution. 2.7 avg. Cela plombe l’attaque aérienne qui n’est pas mauvaise du tout et fait avancer l’équipe. Mais viens un moment ou le drive est stoppé, venant gâcher les efforts.
A venir : Quebec et @Buffalo. Les deux gros morceaux de la division. Après ces matchs, on sera fixés sur la possibilité de Montréal de bien figurer dans la division ou s’il faudra miser sur une 7ém place pour accéder aux play-offs.

Buffalo n’a pas eu non plus un calendrier des plus évidents. La victoire contre Chicago est un gros coup qui les place de facto parmi les équipes visant la finale. Pas que l’on en doutait, mais confirmer n’est jamais une évidence. L’attaque souffre d’un déséquilibre, le jeu au sol étant peu efficace. La défense joue bien, sans plus. Les Braves sont sur la bonne voie, mais peuvent encore monter en régime le reste de la saison.
A venir : @Ottawa et Montréal. Cet Ottawa là est à porté des Braves tombeurs de Chicago. Battre Montréal, c’est prendre un avantage précieux sur un adversaire de division qui peut de montrer gênant.

Ottawa est un peu perdu en ce début de saison. On attendait une forte défense et l’on n’est pas vraiment déçu. Les 31 pts encaissés contre Cincinnati sont plus du fait de l’attaque et ses 5 TO qu’une faillite de la défense. L’attaque justement est impressionnante d’erreur. 2ém pire total de points marqué de la ligue. J’ai un gros problème avec Hart comme QB1. L’équipe avait à ce point besoin de faire des économies ? Reste que même moi je ne le voyais pas aussi mauvais. 52 de rating, tout est résumé quand on sait que le jeu au sol affiche 4.6 avg en 93 courses. Mais un seul TD.
A venir : Buffalo et @Quebec. Clairement pas les meilleurs adversaires pour se relancer. Mais ça peut être l’occasion d’un déclic. Il le faut. Dans le cas contraire, à 0-5, les jeux seront déjà fait. Ne restera plus qu’un miracle.


PAC Nord – Vancouver seul bilan positif

Vancouver 2-1
Sacramento 1-2
Carson City 1-2
Wyoming 1-2
Seattle 0-3

En début de saison, je voyais Vancouver champion de division, mais avec plus de concurrence que cela. Je charris un peu, mais voir autant d’équipes de la division commencer si mal n’a pas du arriver très souvent. Les Kodiaks peuvent même amèrement regretter leur contre performance face à San Diego qui les verrait actuellement à 3-0, mais surtout avec déjà 2 victoires d’avances. Quoiqu’il en soit, la défense de Vancouver assure en ce début de saison. 16 pts encaissés de moyenne. Un stat qui assure d’aller au moins en play-offs. Du coté de l’attaque, ça avait mal commencé avec deux prestation à moins de 20 pts, mais est arrivé Ungr-Mays pour prendre la place de QB1 à la place Witt, encore trop tendre pour assurer la place de titulaire. Résultat : 34 pts contre Salt Lake City qui n’a pourtant pas une mauvaise défense.
A venir : @Wyoming et Carson City. Le match contre Wyoming est un vrai choc malgré le bilan des Sheriffs.

Sacramento à pris le risque Macko. L’ancien QB de Carson City et Thunder Bay à montré son impact sur le jeu en étant très bon dans la victoire contre Montréal, mauvais contre San Francisco et blessés en début de match contre Denver. Mauvaise nouvelle pour lui, durant ce match, Brunetti à été bon. Reste que la principale déception est le niveau de la défense que l’on attendait bien plus forte que ses 29.3 pts encaissés de moyenne.
A venir : @Carson City et Seattle. Des matchs à gagner pour ne pas prendre trop de retard. Mais surtout, le retour de Macko dans le Nevada.

Carson City n’espère pas une grande saison, mais cela à plutôt mal commencé contre des équipes jugés de son niveau. Le jeu au sol est très impressionnant via Pierce qui est à 9avg après 23 courses ! Le fait intéressant, c’est que les Cobras font courir Shepard* qui rattrape au sol ses prestations très moyennes à la passe. Pas non plus qu’on attendait de lui des stats formidables. Défensivement, ça va de mieux en mieux. Les Cobras encaissent 10 pts de moins chaque match.
A venir : Sacramento et @Vancouver. Le fameux retour de Macko dans le stade qui l’a vu gagner une étoile et être MVP dés sa saison rookie. Comme le temps passe.

Seattle souffre de la transition de GM. Aucune victoire pour le moment. L’attaque produit trop peut et la défense a deux mauvais matches contre 1 à son actif. Le fait que Darby* ai eu sa chance en QB1 montre le doute qui tiraille le coach et sa recherche d’une solution viable.
A venir : Boston et @Sacramento. Un match dans la peau de l’outsider contre Boston. Et pour de vrai cette fois.


ATL Centre – Chicago peut il perdre le titre de division ?

Cincinnati 2-1
Chicago 2-1
New-York 2-1
Richmond 1-2
Nashville 1-2

Enfin Cincinnati affiche une attaque qui produit du jeu et surtout, des points. 32.3 de moyenne. Lyons ne lance pas énormément le ballon et ça marche. 127.8 de rating ! Une moyenne de 20.3 yards avg. Lyons s’épanouis a Cincinnati pour le bonheur des fans qui n’y croyais plus. Ramazotti et Whaley* s’éclatent avec des big plays. Tout va bien offensivement. En défense, c’est plus erratique mais cela va dans le bon sens. Il faudra quand même revoir ça fasse à une équipe connue pour son attaque.
A venir : Chicago et @Richmond. De quoi avoir une meilleure idée du niveau de Cincinnati et s’ils peuvent viser haut cette saison.

Chicago laisse un peu de suspense avec cette défaite au bout du match, mais objectivement, reste au dessus du lot. Il manque juste cette percutions finale pour marquer quelques points de plus et se mettre à l’abri. Shelenberg s’est bien intégré dans l’Illinois et en est à 237 yards à 4.3avg et 3 TD. La défense à un gros défaut, elle se relâche totalement dans le dernier quart. Chicago y a encaissé 51 points sur 67 ! La défaite qui en a résulté contre Buffalo aura peut être le bénéfice de réveiller la défense et la garder concentrée jusqu’au bout.
A venir : @Cincinnati et Nashville. La concentration sera nécessaire avec des Tigres qui marquent beaucoup de TD en ce moment.

New-York est parmi ces équipes qui espèrent franchir un cap. Le bilan est positif, mais New-York était dans ce groupe d’équipe avec un calendrier abordable. Reste à confirmer contre de grosses équipes annoncées. Le Wolfpack à montré de l’inconsistance des deux cotés du terrain. Match très aboutit contre Atlanta, raté contre Boston. Globalement, l’attaque garde de bonnes stats et il y a matière a espérer de bonnes choses. Ce qu’il manque, c’est du temps, la saison est encore longue.
A venir : @Madison et Minneapolis. Deux matchs difficiles à venir. Madison est bien sur plus accessible, même si les Trashers joueront à domicile.

Richmond doit revenir au top. C’est en tout cas ce que certains observateurs attendent d’eux. C’est une équipe déséquilibrée à la base puisqu’elle souffre de certains défauts récurent, en défense notamment. Ça sera à l’attaque de combler la différence en marquant plus de points que l’adversaire. Le jeu au sol est enfin conquérant avec ses deux principaux éléments au dessus des 4avg. Bracken reste l’arme N°1 des Knights. 437 yards à 19avg et 3 TD pour le WR. La balance vacille entre succès et défaite. Un meilleur travail de la défense pourrait la faire pencher du bon coté.
A venir : @Nashville et Cincinnati. Le Storm n’est pas au mieux, le moment d’en profiter et rassurer la défense.
Nashville est en pleine gueule de bois. Le gros souci, c’est que l’attaque n’est pas meilleure que la saison passée sur le papier. Et sur le terrain, elle est accroché et se montre incapable de progresser correctement. D’où un résultat de 10 pts marqué en moyenne. Oui, c’est peu. Le principal souci est le jeu de passe complètement amorphe. Montgomery sera-t-il jamais un bon QB ? Même question pour Mathews en fait. Il y a du potentiel, mais c’est du long terme. La défense se débrouille quand même pas si mal vu le temps qu’elle passe sur le terrain.
A venir : Richmond et @Chicago. J’ai quand même peur que la défense craque car elle est quand même moins puissante que la saison dernière. Et avec cette attaque famélique, la saison risque d’être assez longue.


PAC Centre – Denver au triple galop

Denver 3-0
Minneapolis 2-1
Salt Lake City 2-1
Madison 1-2
Thunder Bay 0-3

Denver reviens cette saison à ses bons vieux classiques. Une défense qui plis mais ne rompt pas. 22ém en termes de yards encaissés, les Mustangs ont encaissés le moins de points de la ligue. Une aptitude qui leur à permis d’éviter de se faire doubler durant la 2ém mi-temps. Période choisis par l’attaque pour arrêter de marquer des points. Sur 83 pts marqués, seulement 9 l’on était après le 2ém quart. Dont 6 pendant la prolongation contre Sacramento. A cela s’ajoute un jeu au sol peu efficace avec 3.8 avg dont 3.4avg pour Musselwhite qui semble commencer à accuser son âge. La défense, s’il elle est satisfaisante pour le moment devra aussi se tester contre une franchise plus offensive que San Francisco, Nashville ou Sacramento, plus connues pour leur défense.
A venir : @Thunder Bay et Madison. Pas les matchs les plus compliqués sur le papier. Madison reste la plus dangereuse, connue pour être capable d’exploser à tout moment.

Minneapolis à perdus pour la première fois depuis 11 matchs. Du coup son GM va devoir trouver un autre sujet de discutions, c’est pas gagné. On remarque tout de même que la OL n’offre aucune garantie, surtout avec des joueurs ne faisant pas partie du gratin de la ligue. Le jeu au sol a été très inconstant. Si Childers trouve sa voix, l’ensemble ne tourne qu’à 3.5 avg. Quand au jeu de passe, il plafonne à 9.4avg. La vrai force de Minneapolis, c’est la défense. 18 points encaissés de moyenne seulement, de quoi amortir la contre performance d’une attaque qui manque sérieusement de punch pour le moment. Mais comme d’habitude, le Purple attend les play-offs pour sortir le grand jeu.
A venir : Salt Lake City et @New-York. Le challenge est pour leur adversaire. Si Minneapolis la joue trop facile, une défaite est envisageable.

Salt Lake City a raté sa chance la saison dernière et semble prêt à saisir la nouvelle qui s’offre à eux. Le bilan est pour le moment positif, mais sur le terrain on a vu de tout. Offensivement et défensivement. Globalement, j’attendais surtout plus de la défense qui avait montré de bonnes choses. Sirkis est également un gros flop pour le moment. Il a quand même couté un 11ém choix à la draft alors qu’il a déjà 30 ans et ses résultats ne valent même pas un 4ém tour. 56 courses pour 3avg. Aïe. Tout le jeu au sol plafonne à 2.9 avg. Ce qui fait de Reiney le seul maître à jouer des outlaws. Pour le moment ça se passe bien avec 104 de rating et 74 passes pour 5 TD. Pourvus que ça dure.
A venir : @Minneapolis et Thunder Bay. Je table sur un 1-1 sur cette période. Oui, je ne me mouille pas trop.

Madison, nouveau roi du trash talk, à défaut d’autre chose. Offensivement, Madison s’est refait sur le dos de Seattle en marquant 34 pts. Les stats se sont un peu regonflées, sauf pour les QB. Carmen ne joue clairement pas bien en ce moment. 70.6 de rating. Arlington* montre quand même de bonnes choses même s’il n’a pus inscrire de TD. En défense, ça prend quelques risque, mais c’est pour le moment payant avec deux matchs sans encaissés plus de 20pts. Je suis encore très circonspect sur les chances réelles des Trashers. Ça semble manquer de cohérence pour le moment.
A venir : New-York et @Denver. L’opposition contre New-York est intéressante. Les deux équipes ont un niveau assez proche.

Thunder Bay continue l’apprentissage de la vie STFL. Changer si souvent de GM est bien sûr dommageable et on espère que l’actuel s’accrochera malgré la difficulté. En tout cas, s’il y a une équipe constante pour le moment, c’est bien les Lumberjacks. 20, 23 et 21 pts marqués. 30, 29 et 28 pts encaissés. Pourtant le jeu au sol joue remarquablement bien avec 5,7avg en 78 courses. Sans doute qu’il faut laisser moins de ballon à Garbark qui, avec 85 ballons lancés n’est qu’à 62.2 avg. Mais en même temps, difficile de jouer sereinement quand on est vite mené au score.
A venir : Denver et @Salt Lake City. Thunder Bay est dans ce genre de configuration ou il n’y a que des matchs difficile ou très difficile.


Voila pour ce petit tour de la ligue. En attendant le début de la semaine 4, n’oubliez pas ! The Pitiless Eye Of Denver Watching You !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yogi17
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1277
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 11 Mar 2014 - 15:02

Merci Morjavick pour ce super résumé !  thumleft 

Concernant Orlando, je suis tout à fait d'accord avec ton analyse.
Le prochain match sera un 1er "test", face à une bonne équipe de Birmingham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaddry
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 46
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 11 Mar 2014 - 15:23

merci pour ces analyses de début de saison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gonzo
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 847
Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 12 Mar 2014 - 7:18

Très très sympa à lire !

Seattle, Ottawa, Miami et Thunder Bay toutes à 0-3, je me sens moins seul. En tout cas on a nos fantastic 4  Laughing 

"Je suis encore très circonspect sur les chances réelles des Trashers." Tu m'étonnes !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jmarc
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 40
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 12 Mar 2014 - 10:39

pas mal les analyses.
sauf pour Wyoming....
"ils sont analysables"  Boulet 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3731
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 12 Mar 2014 - 11:05

Ah oui, tiens ^^
C'est ça de devoir faire une pause subite durant l'écriture.  Laughing 

Si je devais faire une super résume se serai : "Wyoming doit d'abords retrouver un niveau défensif proche de la saison passée. Il sera toutefois difficile d'être aussi fort, la qualité de l'effectif ayant diminué durant l'intersaison."


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2264
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 12 Mar 2014 - 14:53

gonzo a écrit:
"Je suis encore très circonspect sur les chances réelles des Trashers." Tu m'étonnes !  Very Happy 
Sois pas si pressé de nous affronter ! Twisted Evil 

_________________


Sack Dance
S21 : 67 (16,3%) - S22 : 69 (17,9%) - S23 : 88 (18,9%) - S24 : 89 (19,3%) - S25 : 79 (18,9%) - S26 : 99 (20,4%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliryk
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 762
Age : 41
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 12 Mar 2014 - 15:51

je crois que je vais en entendre parler jusqu'à la fin de saison de Sirkis  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tak
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16848
Age : 48
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 12 Mar 2014 - 16:14

Elliryk a écrit:
je crois que je vais en entendre parler jusqu'à la fin de saison de Sirkis  Laughing 

Et soudain surgit face au vent le vrai Héros de tous les temps !  Mr.Red 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliryk
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 762
Age : 41
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 12 Mar 2014 - 17:25

Tak a écrit:
Elliryk a écrit:
je crois que je vais en entendre parler jusqu'à la fin de saison de Sirkis  Laughing 

Et soudain surgit face au vent le vrai Héros de tous les temps !  Mr.Red 

 lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3731
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 26 Mar 2014 - 11:29



#1 Quebec 4-1


Meilleur attaque de la ligue et de loin.

#2 Minneapolis 4-1


Une attaque bien planquée et une défense vraiment solide.

#3 Denver 4-1


La défense est au meilleur de sa force. Il ne manque plus qu’une attaque capable de marquer en 2ém mi-temps.

#4 Montréal 4-1


Attaque et défense en forme. Bon débuts pour 3Angles.

#5 San Francisco 3-2


Cette équipe à du talent. Il ne manque qu’un peu de concentration en fin de match.

#6 Los Angeles 4-1


Encore une équipe portée par sa défense.

#7 Chicago 3-2


Des petits défauts qui font monter le suspense. Mais Chicago reste favoris dans sa division.

#8 Vancouver 3-2


Des défaites de rien qui sont un peu frustrante. Mais Vancouver est sur la bonne voix.

#9 Birmingham 3-2


Petite panne contre Miami, mais les Dragons n’en reste pas moins des favoris.

#10 Cincinnati 3-2


Une attaque réveillée. Tout deviens possible.

#11 Carson City 3-2


Trois victoires de rangs dont Sacramento et Vancouver. C’est moins joli à voir mais ça gagne.

#12 Richmond 3-2


Un peu d’inconstance, mais les fans en ont pour leur argent. Les Knights sont solide et peuvent aller au bout.

#13 Madison 3-2


Défensivement ça tiens le choc et c’est agressif.

#14 Boston 3-2


C’est beaucoup mieux cette saison. L’attaque est capable de faire mal.

#15 Atlanta 3-2


Grosse victoire contre Houston. Jusqu’ou peut aller Atlanta ?

#16 Miami 2-3


Après un mauvais début, Miami reviens fort.

#17 Salt Lake City 3-2


Un bilan positif, mais une défense un peu aux fraises.

#18 Houston 2-3


Houston est capable de bien mieux. Grosse déception pour le moment.

#19 Wyoming 2-3


Ça n’était pas un calendrier facile, mais défensivement on attendait mieux.

#20 Sacramento 2-3


Macko, erreur de casting ?

#21 New Orleans 2-3


Après les gros changements d’inter saison, on savait que ça ne serait pas simple pour les Racoons.

#22 Buffalo 2-3


La défense des ex finaliste part en morceau. Ça devient très préoccupant.  

#23 Orlando 2-3


Attaque et défense sont très inconstants.

#24 Ottawa 1-4


Je les considère meilleur que leur bilan. Dommage qu’Hart soit le QB1

#25 New-York 2-3


Leur attaque manque de punch dernièrement.

#26 Albuquerque 2-3


La défense qui joue malheureusement à son niveau. L’attaque devrait faire mieux.

#27 San Diego 2-3


San Diego continue d’afficher des prestations au dessus de son niveau attendu.

#28 Seattle 0-5


Une passation de pouvoir bien compliquée.

#29 Thunder Bay 0-5


Si seulement la défense était un peu meilleure.

#12 Nashville 8-5


8 pts marqués en moyenne par match.


Combien de temps durera ce classement ? Quebec peut il être champion ? En attendant la réponses à ces question, n’oubliez pas ! The Pitiles Eye Of Denver Watching You !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    

Revenir en haut Aller en bas
 
The Pitiless Eye Of Denver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Denver Nuggets: nouvelle sauce, nouvelle recette!
» The Official Site of The Denver Nuggets
» Denver Nuggets Entertainement: Et mon cul c'est du poulet?
» Denver Honey Hopkins • UC
» DENVER H. HOPKINS - Damn, what a woman! [TAKEN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STFL :: BUREAU DES GM'S :: News / Médias - les Equipes-
Sauter vers: