AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Pitiless Eye Of Denver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: The Pitiless Eye Of Denver    Lun 14 Fév 2011 - 18:13

Cette année, un nouveau journal sort dans le Colorado. Du haut de la haute tour de verre, il scrute, observe et rend son jugement aussi implacable qu'objectif. Il est la voix des supporter de la ville de Denver et s'il y a une chose qu'il déteste plus que de voir gagner les trois autres équipes de la PAC Centre, c'est de voir les Mustangs perdre.

Analyse des résultats de match et des potins mondain des joueurs, voici que l'oeil impitoyable de Denver se pose sur les Mustangs et ne leur accordera aucun répit. Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, l'oeil impitoyable de Denver sera là pour les acclamés encore plus fort que la plus exaltées des groupies ou leur lancer des tomates avec plus d'énergie que le public d'un show de real TV.

La langue de bois n'a pas lieu ici. La mauvaise fois est elle admise. Car après tout, nous sommes fans de nos Mustangs et nous le resterons.

A suivre durant cette période oh combien ennuyante de pre-saison,

- l'analyse du recrutement de Denver par mon beau-frère.

- Celle du calendrier des Mustangs ainsi qu'un coup d'oeil à celui des 3 autres de la PAC Centre pour savoir qui est le chouchou des instances footballistique.

- Et parce qu'il est important d'être à la mode, une analyse plus ou moins détaillée des forces et faiblesses des équipes de la PAC Centre. Afin de savoir une fois pour toute si Minneapolis et Madison ont raison de se donner des grandes claques dans le dos en se tirant le bourre et en oubliant Denver et Salt Lake City.

Et en plus, parce qu'on aime bien scruter et observer, parfois durant la saison, une analyse de matchs de nos concurrents direct pour les play-off. Parce qu'après tout, il n'y a pas de raison qu'on déverse notre rencoeur de ne pas avoir su être joueur professionnel uniquement sur les Mustangs. (Sauf bien évidement en cas de plainte, poursuite en justice ou menace de mort de la part des GM concernés.)


(HRP: Je précise quand même que tout ce qui pourras être dis dans ce "journal" ne sera jamais que de l'humour et qu'il visera de toute façon principalement Denver. Bon, y'en aura un peu pour Minneapolis, Madison et Salt Lake City à l'occasion. Et si vraiment un fait marquant se présente, pour le reste des équipes de la ligue. Par exemple si Denver s'en allait battre les champion en titre sur leur terrain. Smile (Ah, avec des si... ^^)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambro
Maitre
Maitre
avatar

Nombre de messages : 8979
Age : 47
Localisation : lyon
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Lun 14 Fév 2011 - 18:29

yes enfin un "concurrent" à pacnord gossip^ I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenshikuroi
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2170
Age : 35
Localisation : Nancy (France)
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Lun 14 Fév 2011 - 18:55

J'adore déjà la ligne éditoriale et le ton journalistique de tout ça ! Impatient de lire les premières feuilles virtuelles...

(HRP : Et que dire de cette parenthèse HRP qui fleure bon le rôliste...)

_________________


Carrière : 138-94 (6-10) - Bowls : 0-1
Saison XXVIII : 3-5
XXVII : 5-11 ; XXVI : 11-5 (0-1) ; XXV : 11-5 (2-1) ; XXIV : 11-5 (0-1) ; XXIII : 11-5 (1-1) ; XXII : 11-5 (0-1) ; XXI : 10-6 (0-1) ; XX : 8-8 ; XIX : 11-5 (0-1) ; XVIII : 7-9 (GulfCoast Bowl : 0-1) ; XVII : 11-5 (1-1) ; XVI : 9-7 (2-1) ; XV : 8-8 ; XIV : 12-4 (0-1) ; XIII : 0-3
Titres :
XXII, XXIII, XXV : Champion Atlantique-Est
XIV, XVI : Champion Atlantique-Centre
XIV : General Manager of the Year
--
Le site officiel des Richmond Knights
La Fan Page sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richmondknights.free.fr/
Sitting
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 33
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Lun 14 Fév 2011 - 19:17

Impatient également ! Notamment pour les lendemains de défaites... face à Minny bien sûr Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliryk
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 762
Age : 41
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Lun 14 Fév 2011 - 19:45

Cool, vivement la suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Lun 14 Fév 2011 - 22:18

Denver Mustang : L’état des lieux

Comme beaucoup de monde, vous êtes du genre curieux pour tout ce qui touche votre sport favori. Les petites anecdotes vous ravissent et vous permettent de briller en société auprès de votre patron, collègues de bureau ou potes pilier de bar. Et comme tant d’autre, vous vous êtes déjà demandé quels étaient ces joueurs héroïques qui forment la future grandiose équipe des Denver Mustangs. Mais la chose demande réflexion et devant les sucés plus que mitigés de cette équipe digne de sa 5ém place de la dernière draft, vous vous êtes mis votre curiosité sous le bras et vous vous en êtes retourné tâter de la console.

Heureusement pour vous, The Pitiless Eye Of Denver ne fait pas que se poser la question. Il observe, inspecte et livre son verdict. Un avis qui ne tient qu’à lui bien sûr mais de toute façon, nous sommes les seuls à le faire alors il faudra bien que vous fassiez avec. Ne vous inquiétez pas. Je sais bien que vous ne voulez pas entendre parler des 48 joueurs un par un, donc pour les postes moins prestigieux, je vais en mettre certains dans le même sac.

Commençons par le poste le plus en vue. Celui qui fait rêver les petits enfants, les jeunes hommes, les hommes plus vieux et les femmes de tous âges, mais pas de la même façon. Le Quater-back. Appelé aussi QB ou Quart-arrière dans certains pays.

C’est lui le patron:
*Bowan Arden. 29 ans et tout fraichement arrivé dans le Colorado via les Free Agent (Ou FA, c’est plus court.)
C’est Stefanek qui doit sérieusement faire la tronche. Comme pas mal de gens, il pensait que Denver allait se trouver un jeune QB à la draft et pouvoir jouer encore un ou deux ans, raté. Arden est un joueur sur qui Denver pourra compter. Un rating prévu de 90,1, 61,1% de complétion de passe. C’est du sérieux.

Les autres :
*Aldim Stefanek : La carrière de Stefanek ne sera probablement jamais inscrite dans les mémoires collectives. Son année comme QB1 faute de mieux fut moyenne comme prévue. Il est à sa place comme QB2 est reste néanmoins un joueur d’expérience, sachant lancer le ballon. Ah, s’il avait trouvé plus d’intérêt aux entrainements étant jeune plutôt que draguer les pom-pom, nul doute qu’il n’aurait jamais eu le temps d’atterris à Denver.

*Roy Jensen : Doit être en train d’économiser le moindre dollar pour sa future reconversion.

Ils sortent des big play pour passer à la télé et signer des gros contrats publicitaires, ce sont les Skill player. On aime les aduler pour mieux leur cracher à la figure dés qu’ils se foirent, ils sont ce pourquoi on aime ce sport. Et ils détestent les QB qui leur piquent sans arrêt les trophées d’MVP, voici les Skill Player (au cas où vous n’auriez pas entendus la première fois.)

Commençons par ceux aiment bien se jeter en avant, le ballon sous le bras et le cerveau baignant dans l’adrénaline, les Running-Back.

Ont va les voir souvent sur le terrain :
*Yan Ike Musselwhite : Dés qu’il se promène dans les rue de Denver, c’est l’émeute. Tous les hommes voudraient être lui et il parait que certaines femmes aussi voudrait être lui. Le jour même de sa retraite, son numéros sera retiré et ont fera une statue de lui au centre de la ville. Fort heureusement, ce grand gaillard sexy en diable n’a que 28 ans et Dieu peut être remercié pour cela. De nombreux espoirs pèsent sur ses larges épaules. Denver aura besoin de lui et il le sait. C’est un futur Hall Of Famer et il est difficile de ne pas avoir la gorge nouée quand on rencontre ce joueur avec du talent plein les mains et une volonté d’être le meilleur qui fait passer Stefanek pour une grosse palourde.

*Manfred Brasfield : Il arrive tout droit de New-Orleans, La ville qui accueille en sont sein le rival de notre Musselwhite à nous. Et ça contre un 2ém tour de la prochaine draft. Bonne ou mauvaise chose ? Difficile encore de le savoir. Il aura une saison pour prouver qu’il méritait un peu plus de considération de la part des Rhinos. Mais grignoter du temps de jeux derrière les deux mastodontes de New-Orleans étaient impossible sauf blessure. Ici, il pourra montrer l’étendus de ces capacités car Musselwhite ne pourras pas tout faire tout seul. Wait and see comme on dit par chez nous quand on a rien à dire mais qu’on veux quand même faire genre.

Ils aiment bien le footing, mais préféreraient porter la balle de temps en temps :
*Gail Traskart : C’est un joueur qui n’a jamais rechigné devant la tâche. Et pour cela, c’est un joueur respectable. RB3 de l’équipe, il est là pour brouiller un peu les cartes et profiter de l’attention da défense adversaire sur plus fort que lui pour grappiller les yards et inscrire les TD qui vont bien. Traskart est là, fidèle au poste.

*Jacob Ray : Ray foulera le terrain, c’est une certitude. Car la saison est longue et il faut bien que les titulaires se reposent un peu. Garder le ballon bien contre soi et ne jamais au grand jamais la laisser tomber est sa première mission. Soldat Ray, Denver admire votre courage, ne nous décevez pas !

*Terrance Marvel : Les parents du petit Terrance sont sortis de l’hôpital, leur vie n’est plus en danger. Ils ne gardent aucune séquelle de leur crise cardiaque survenue au moment de l’annonce de sa sélection à la draft lors du tour 7. Ouf nous voila soulagés. Le docteur à annoncé qu’il espérait ne pas le voir jouer trop souvent, pour le bien du système cardiaque de ses chers parents. Les fans aussi.

Petits, ils rêvaient d’être un avion, ce sont les WR.

Il parait qu’ils sautent mieux que les autres :
*Kevin Overby : N’en déplaise à ce joueur aux qualités admirable et encore jeune, le fait que Kevin Overby soit WR1 me met les larmes aux yeux. Voila pourquoi les play-off semble encore un vague projet dont on n’ose croire qu’il se réalisera cette année. 53 réceptions 662 yards de prévus. Le voila le meilleur receveur de Denver. Overby incarne à merveille l’un des secteurs de jeux dans lequel Denver va souffrir. C’était l’excuse que l’on donnait à Stefanek, qu’en fera Arden ? Quoi qu’il en soit, bien qu’il ne mérite pas la place de WR1, Overby devrait mettre la fougue de sa jeunesse au service de l’équipe. Et puis après tout, peut être que se sera suffisant ?

*Steve Blade : Peut être la réponse à ma question. Blade est un joueur moyen qui s’est démerdé pour trouver une place de WR2. Et cet homme, compagnon de beuverie de sieur Stefanek aurait décrété qu’il peu faire la différence cette année. Personnellement, j’attends de voire. Mais accordez-moi le droit d’être ceptique.

*Bart Agnew. Drafté en tour 5, le voila prêt à assumé la place de WR3. Sans déconner ? 24 réceptions et 425 yards. Hum. Il serait facile de se répandre en longue plainte lancinantes face à ce cruel constat. Mais je préfère tenter de guérir mon malaise en me drapant dans ma dignité et en reprenant une cuillère d’espoir. Allez, deux parce que je frissonne de partout.
Ils sautent moins bien que les autres :

*Corey McMurray : Un des joueurs venus des FA. Qu’on se rassure. McMurray va courir oui, mais seulement pour allez s’écraser contre la défense en retour de punt. Ah par ça, il parait qu’il est super sympa.

*Jaime Burke : Dans la famille « la STFL c’était bien, qu’est ce que je vais faire plus tard » je voudrais le WR. Bonne pioche.

Eux, ils voulaient aussi être des avions mais ils ont du mal à rester longtemps en l’air, ce sont les TE.

*Jonathan Berkley : Le staff des Mustangs à décidé de lui faire confiance en lui offrant la place de titulaire sur un plateau. Et il est vrai que ce jeune homme est capable de beaucoup. Un esprit entièrement tourné vers le football, prêt à faire son trou pour longtemps. ça fait plaisir.

*Larry Harkness. Son trou, il l’a fait depuis longtemps. Bloqueur émérite, il sait en plus attraper le ballon et en faire quelque chose ? Une vraie valeur ajoutée. Gageons qu’il sera un mentor pour Berkley.

*Anthony Byrd : Le petit nouveau qui nous vient du 6ém tour de draft. Finalement, c’est un bon résumé.

Ils sont souvent gros, mais on dit costaud pour ne pas les vexer. Le QB les invite parfois au resto parce que sa carrière en dépend, ce sont la OL

Ils n’aiment pas qu’on touche à leur QB :
*Kurt Morehead (C-G) Un roc, que dis-je, c’est un pic ! Là depuis presque le début si ce n’est le début. Semblant insubmersible contre vent et marée. Notre bon Morehead commence à accuser le poids des ans. Ont l’a vue moins percutant en fin de saison, sa carrière tire à sa fin. Il n’en reste pas moins l’un des meilleur et sera présent, une nouvelle saison. Mr Morehead, je vous dis merci.
*Gus Harris (C) : Il arrive de FA et s’il a signé, c’est pour être titulaire. Ça tombe bien, on a demandé à Morehead de se décaler. Grâce à cet homme, les RB ne devront pas compter uniquement sur leur talent pour se frayer un chemin. Mais c’est pas gagné.

*Frederick Haase et Solomon Ranke (G). Des profils identiques qui vont se disputer la dernière place de titulaire. On met notre pièce sur Ranke. Il est plus expérimenté et en plus, ce n’est pas une tête de nœud lui.

*Thomas Knight : Autre FA. Avec lui, Arden devrait être bien protégé sur au moins un de ses coté. Malheureusement, de l’autre il y a :

*Patrick Williams et Shawn Perry: C’est faible. Ils sont jeune, certes, mais bon, ce n’est pas une excuse. Pour la préférence, Perry à un avenir comme back-up. Voir titulaire s’il bosse bien. Williams, c’est beaucoup moins sûr.

*Adan Burnett (G) : NO COMMENT

C’est eux qui disent qui qui rentre et qui qui rentre pas. Eux aussi ils sont souvent gros/Costaud rayez la mention inutile. Ce sont la DL.

Ils vont jouer c’est sûr :
Black Harper (DT) : 1er choix de la draft pour Denver. Un grand gaillard, fort, solide et grande gueule. Sur le terrain, il devrait mériter ses dollars. Mais se savoir 5ém choix de la draft devrait pas aider ses chevilles à allez mieux. Jusqu’ou le staff des Mustangs parviendra t’il à l’amener ? Il aura en tout cas la tache de remplacer Eagle qui est devenue phantomatique au point de pousser le staff à le cuter.

Grayson Yancy (DE) : Dire que Yancy s’est laisser allez est un euphémisme et fait craindre le pire pour Harper. Lester de plusieurs kilos en trop Yancy va sans doute être bien moins efficace cette année. Espérons qu’il se reprenne.

Doug Owen (DL) : Deuxième année pour le garçon. Prêt à faire feu de tout bois, un exemple pour ses camarades. Les RB adverses auront bien du mal à faire fi de sa présence.

Ils ne vont pas jouer on l’espère :
Jack Cookey et Marshan Barkman (DT): Cookey est arrive pour être le back-up attitré d’Harper. Il faut dire que Barkman n’en à pas l’étoffe. Pas encore.

Travis McReynolds et Troy Christenbury : Des back-up. Voila qui sont ces gens. Il faut toutefois garder un œil sur McReynolds, capable de mettre une grosse pression sur le QB

Je manque d’adjectifs pour les décrire. Ce sont les LB

Albert McDowell : Un salaire que beaucoup trouve immérité. McDowell est fort cela ne fait aucun doute. Et comme tout supporter qui se respecte, je serais prêt à fermer les yeux sur sont caché mirobolant. Mais l’homme n’a pas l’air de se rendre compte que du coup, ce qu’on lui demande, ce sont des stats de All-star. Or il ne semble pas capable de jouer en sur-régime toute la saison.

Chad Garrity et Johnny Lamanno : Même âge, même poste. Deux joueurs qui se complètent et qui rendent la ligne efficace, à défaut d’être exceptionnelle.

Les autres. On alterne entre le moyen et le pas génial. Ce qui est vraiment ennuyant c’est que l’effectif actuel ne permet d’être performant ni en 3-4, ni en 4-3. Il manque un joueur, un DL ou en LB qui ferait la différence et qui rends cette partie de la défense poreuse et fragile.



Dans le jargon du football, on les appels les ventouses, ce sont les CB
*Lance Padorsky et Malcolm Maddicks : Là, il y a de quoi se vanter. Certaines franchises pourront toujours objecter qu’elles ont mieux, mais elles ne sont pas nombreuses. Padorsky à été désigné all star et ça, ça en jette.

*Nicolas Marreiro : Ce qu’il y a de bien avec les ventouses, c’est que ça permet de colmater les trous.



S’ils se trouent, c’est le TD et on leur jette des pierres, ce sont les S
*Jason Sutter, Moldin Rockeiney et Jesse Martinez : Les deux premiers ont fait leurs preuves. Ils sont là, efficace, présent, aptent au combat. Peut être un peu vieux, surtout Sutter. Et c’est là qu’intervient Martinez. Débarqué du tour 3, il semble avoir les épaules pour tenir sont rang. Le voir comme un futur S dominant est cependant une gageur. Sutter partis, Denver devrait néanmoins pouvoir lui faire confiance.


Ils sont souvent maigre et ne font rien comme les autres, ce sont cependant les seuls qui explique le nom de ce sport, ce sont les K et P.

*Lefchick (K) : Lefchick n’est pas le meilleur à son poste. Sinon Denver ne l’aurait pas drafté l’année dernière dans les ultimes tours. Les impératifs étant ailleurs, il jouera une année encore.

*Pascual Sievers (P) : Un long contrat de signé, Sievers remercie de tout cœur son jeune GM qui était encore bien naïf. Attention non plus de ne pas trop faire le malin. Eagle pourrait ne pas être le seul à se faire cuté.


Voila qui clôt ce tour de l’équipe. Une équipe de caractère qui aura du mal à ne pas se faire franchement secouer face aux grosses cylindré. Mais ayant toutefois suffisamment de force vive pour faire mieux que l’année dernière. Ça c’est ce que l’on espère. Tant que le staff arrive à garder les grandes bouches fermées et à faire avancer ce beau monde de concert, il y a de l’espoir. Pour voir a quel point notre prochain article portera sur le calendrier des Mustangs. Une belle série de pronostiques avant l’heure en perspective. Le moment aussi d’être un peu plus incisif dans le ton. Pour cette fois, l’étendus de la tâche m’a contraint à rester focalisé sur l’essentiel.

En attendant n’oubliez pas. The Pitiless Eye Of Denver watching you !


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tak
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16852
Age : 48
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 15 Fév 2011 - 7:32

c'est énorme...

et çà - l'analyse du recrutement de Denver par mon beau-frère. c'est tordant le matin ! Mr.Red

thumleft


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenshikuroi
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2170
Age : 35
Localisation : Nancy (France)
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mar 15 Fév 2011 - 8:48

Très très bon.

Et hilarante présentation des différents postes ou secteurs de jeu^^

_________________


Carrière : 138-94 (6-10) - Bowls : 0-1
Saison XXVIII : 3-5
XXVII : 5-11 ; XXVI : 11-5 (0-1) ; XXV : 11-5 (2-1) ; XXIV : 11-5 (0-1) ; XXIII : 11-5 (1-1) ; XXII : 11-5 (0-1) ; XXI : 10-6 (0-1) ; XX : 8-8 ; XIX : 11-5 (0-1) ; XVIII : 7-9 (GulfCoast Bowl : 0-1) ; XVII : 11-5 (1-1) ; XVI : 9-7 (2-1) ; XV : 8-8 ; XIV : 12-4 (0-1) ; XIII : 0-3
Titres :
XXII, XXIII, XXV : Champion Atlantique-Est
XIV, XVI : Champion Atlantique-Centre
XIV : General Manager of the Year
--
Le site officiel des Richmond Knights
La Fan Page sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richmondknights.free.fr/
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Mer 16 Fév 2011 - 20:02

Le calendrier

Her we go ! Comme le dit si bien le nouvel édito de la STFL. La saison va démarrer sous peu et tous les fans ont les mains moites, le cœur qui bas et les aisselles dans un sal état. C’est le moment de l’année ou les pronostiqueurs de tout poil dégainent leur statique et leur boulle de cristal. Pour nos Mustangs, c’est la même angoisse que les autres. Qu’espérer des rencontres à venir ? Quels matchs les bons habitants de Denver peuvent ils espérer voir leur équipe l’emporter ?

Sans plus attendre, jetons un œil implacable sur le parcours qui attend les Mustangs. Et tremblez fans, par ce que vous n’allez pas forcément aimer ce que vous allez voir.

Match 1: Denver @ Albuquerque (S XIV – 9-7)

C’est le match qui arrive. Celui qui ouvre la saison. Celui à ne pas foirer. C’était aussi celui qui avait clôt la saison dernière et qui avait montré des attaques poussives et déjà en vacances. Cette fois, cela devrait être tout autre. Le public veut du sang, espérons que les Dieux du foot entendent leur prière. L’équipe d’Albuquerque est relativement équilibré. La OL est solide, mais il y a des failles un peu partout. A Denver aussi il y en a. ça sera donc tendue. D’autant qu’il n’y aucun moyen de prendre la température. C’est le premier match après tout. Et il aura lieu en terre étrangère. Malgré cela, je vois les Mustangs gagner. Etonnant non ?
1-0

Seattle (S XIV – 9-7)@ Denver

La même fiche qu’Albuquerque l’année dernière. Et pour le coup, l’équipe de Seattle ne fait pas dans le même registre. Des tops players à certains postes et des secteurs de jeu à l’abandon. Il faudra d’ailleurs penser à faire une minute de silence pour la DL des Wildcats. En fait, c’est toute la défense qui risque de souffrir cette année. Mais on n’est pas là pour parler de cela. La vrai question est : Est-ce que Denver à une chance de remporter son premier match à domicile ? La réponse est oui. Après tout, Stefanek n’est plus titulaire alors…
2-0

Salt Lake City(8-Cool @ Denver
Là, les choses deviennent sérieuses. Il s’agira de battre un adversaire. De vaincre l’ennemi. Pas le pire des trois sur le papier. Mais qui sort tout de même d’une saison équilibrée. Avantage du terrain pour Denver. Ça pourrait être ce dont l’équipe à besoin. Les doux encouragements d’une foule hystérique. Tout dépendra du résultat des deux matchs précédant bien sûr. De toute façon, l est évident qu’avoir une fiche de 0-3 à ce stade et la saison est presque déjà foutue. Un stade vide chaque match à domicile. Les actionnaires qui perdent de l’argent, empêchant junior d’avoir la toute nouvelle Ferrari pour noël. Des emplois qui se ferment. Une ville qui se meurt… Et il y en a encore pour dire que le foot ne sert à rien ?
3-0

Denver @ San Francisco (10-6)
Les choses se corsent et ce n’est là que les prémisses de la tempête qui s’annonce. Les voyages en Californie ne sont jamais de tout repos, tout le monde le sais. Personnellement, je trouve cette équipe un peu en deçà de l’année dernière. J’entends déjà les supporters des Gold Rushers me répliquer que j’habite Denver et que j’ai donc fait les mauvais choix dans ma vie, alors mes avis, je peux me les mettre ou ils pensent. Ce à quoi je répondrais que c’est quand même très mal élevé de leur part de dire des choses pareils. Mais que voulez vous, quand on n’est ni la capitale économique ni la capitale politique de son état, on trouve réconfort ou l’on peut. Dans la victoire sans doute, par c’est ce qui risque d’arriver.
3-1

Minneapolis (10-6) @ Denver
Deuxième match de ce que l’on pourra appeler « le mois de la grande apathie ». Les supporters de Denver devraient en effet ne pas attendre grand-chose de tels matchs. Mais revenons au match contre Minneapolis. Les hommes en violet vont débarquer dans le Colorado et comme à chaque fois, voudrons se venger sur le terrain de ne pas habiter dans le bon air pur de la ville de Denver, plutôt que de devoir habiter dans l’état du Minnesota. Que des jaloux je vous dis. A croire qu’on l’on n’affronte que ça.
3-2

Denver @ Carson City (Champion STFL, au cas où vous sortiriez du coma)
Ah, un match de prestige. Pour Denver bien sûr. Du coté de Carson City, on doit plutôt être content de pouvoir offrir du spectacle aux fans. La OL des cobras n’est plus que l’ombre d’elle-même, mais c’est bien la seule chose de notable. Et sais on jamais si d’ici là un trade n’aura pas lieu. En tout cas, je sais comment gagner de l’argent sur ce match.
3-3

Richmond @ Denver
Allez, un petit dernier pour la route. Une équipe dont les journaux aimaient bien se moquer gentiment par ce qu’ils font partis des meubles. Mais qui aujourd’hui inspire respect et crainte. Un GM qui à été adoubé par ses pairs et qui dois manger gratis dans tous les restos de la ville. Une équipe solide qui à goutté au play-off et qui reprendrais bien une part de gâteau. (Je trouve ma comparaison foireuse, mais bon.) Denver n’a pas connu les play-off depuis la saison XI. Ouïe, que les souvenir font mal. Et c’est cette différence qui risque de s’afficher alors. Bien entendus, il s’agira de la 7ém journée et j’ai conscience de commencer ici à faire un numéro de voyance de plus en plus bancale à mesure que cet article avance. Mais ça m’étonnerais que beaucoup me contredise sur le coup. A part bien sûr le GM de Denver qui a du prévoir une fiche de 16-0 cette saison. M’enfin bon.
3-4

Denver @ New-York (6-10)
Quand on est une équipe qui à reçus le 5ém pick de la draft, c’est dur de ce dire qu’on rencontre une équipe « facile ». Mais au vue de ce que Denver aura traversé, ils devraient être heureux d’affronter une équipe plus abordable. Une équipe ayant à se tête un GM encore plus inexpérimenté que le notre, c’est dire. Mais il s’agira là du 8ém match et de l’expérience aura été accumulé. De la à dire que le match est gagné ou perdu, difficile à dire. Mais comme la fait remarquer un article super bien fait, réaliser par un confrère dont je pense beaucoup de bien (et qui n’est ni mon amant ni mon patron comme vous avez l’air de commencer à le penser.) S’il y a une équipe qui est jouable dans l’ATL Centre, c’est le Gang Green de la grosse pomme.
4-4


Denver (10-6) @Madison
Qui voila criant vengeance ? C’est bon messieurs de Madison qui ont perdue le jour de la relève. Défaite qui a surpris un paquet de monde et qui à privé les Trashers du titre de champion de division. Si je le rappel ici de façon plutôt cruel, c’est que c’est bien une des seules satisfactions de la dernière saison. Nul doute qu’ils sortiront leur super QB de son placard (Je ne sous-entends rien du tout.) et sa grosse paire de CB afin de se tailler un steak de cheval sur la bête honnis. Sauf que Denver sera sur ses terres et vendra sa peau aussi chère que celle d’un ours. Et je peux vous dire que fourrure, c’est pas donné.
4-5

Cincinnati (3-13) @ Denver
Ah, qu’est ce qu’ils sont sympa ces gars de l’ATL Centre. Après avoir reçus Richmond et rendu visite à New-York, c’est au tour de Cincinnati de passer. Il n’aurais plus manquer que Chicago, mais bon, en y réfléchissant, c’est pas très très grave, on les verra l’année prochaine, ou pas, en même temps, bof, on a pas tellement envie en fait.
Revenons à Cincinnati ? Une équipe avec une fiche encore plus nulle que Denver. Une honte dur à supporté pour cette fière équipe. Et le département recrutement à opéré à plein régime. Temps est pour les Tigres d’effacer des mémoires la dernière saison. Et justement Denver passe par là. Oui mais Denver est à domicile. Oui mais est ce que ça va vraiment suffire face à cette équipe que je sens remporter le titre de come-back de l’année. Franchement, le match est trop loin pour que j’aie un avis tranché. Rien que parce qu’ils nous on piqué Hayes (Fait pas la gueule Harper, on t’aime bien quand même, juste un peu moins c’est tout) une victoire serait jouissive. Mais franchement, c’est pas fait.
4-6

Denver @ Wyoming (9-7)
Qui connaît vraiment le Wyoming ? Qui, à part Denver, mais c’est juste par ce qu’on est voisin ? Qui osera parler franchement de cette équipe au GM discret un peu boudé par les média ? Et bien pas moi. Je dirais juste je pense que l’équipe peux bousculer les cobras. Wyoming avait déjà Korban en WR. Ils ont maintenant Griffin en RB. Ça commence à faire beaucoup. Et ça commence à faire beaucoup de grosse équipe qui doivent rigoler en voyant arriver Denver sur leur chemin.
4-7
Montréal (12-4) @ Denver
Tiens, qu’est ce que je disais ? Vous cherchez un prétendant au titre ? Plus besoin de chercher. Voila l’équipe qui devrait disputer le ticket pour la finale contre New-Orleans. Alors, franchement ? Que voulez vous que Denver face ? Au moins, ça aura le mérite de remplir le stade. C’est le proprio qui va être content.
4-8

Denver @ Salt Lake City
La fin de saison arrive. Les dés seront presque jeté pour certains. Pour d’autres, ce sera la course au dernier ticket. Denver devrait déjà être éliminé de la course au vue de la fiche que je lui prédis à ce moment de la saison. (En étant généreux pensez vous sans doute.) Et c’est pourquoi je peine considérablement à me décidé du résultat. En plus, je n’ai aucune vanne à placer, c’est un peu la panne sèche. Ça doit être à cause de tout ce sel qui sature l’air. Pas bon pour la santé ça, tsss. Depuis le temps qu’on vous dit que le Colorado c’est bien.
5-8 (Je suis fan de Denver et je vous zut.)

Denver @ Minneapolis
On pleurs toujours deux fois quand on va dans le Minnesota. Une fois quand on arrive et une fois quand on perd. Bien sûr, cela devrais changer dans les années à venir. Nul n’est eternel. Même pas la loose. Mais cette année, cela devrait être le scénario prévu. Minneapolis devrait avoir besoin de victoires pour sa qualif en playoff. Il faudra venir la chercher sur le cadavre encore chaud des Mustangs. Mais quelque chose me dis que ça ne leur posera aucun problème de confiance. Les salauds !
6-8, oups pardon, je me suis laisser emporte par un fol moment d’espoir. La drogue surement. 5-9

Vancouver (3-13) @ Denver
Il faudra gagner pour Denver afin de gratter des places au classement et ne pas offrir un trop bon pick de 2nd tour aux rhinos. Cela devrait être le seul enjeu de ce match. Quoique Denver n’aura pas tant d’occasion que ça de remporter un match à domicile. Un peu d’entrain pourrait suffire.
6-9


Madison @ Denver
Dernier match, réception de Madison. L’état d’esprit de ce match devrait dépendre du déroulement de la saison des Trashers. Et comme je ne suis pas monsieur soleil et qu’atteindre le cap des 10 défaites me semble pessimiste (non, non, réaliste me répliquerons certaines personnes mal attentionnés.) je mise dés maintenant sur le résultat qui me plait le plus.
7-9

Bon, une fiche négative de prévue. C’est pas la joie. Mais il faut dire que ce calendrier est loin d’être facile pour Denver. D’ailleurs, à propos de calendrier, qu’en est t’il de celui de nos amis de la PAC Centre ? Est-ce que Denver s’est attiré le courroux des hautes instances. Qui est l’équipe la plus chouchouté ? Tachons d’analyser tout cela avec force couleur pour ne pas avoir à faire encore pleins de commentaire. (Je suis payé à l’article, pas à la page.)

Le calendrier des hommes en violet.
J1: @ Salt Lake City
J2: Carson City @
J3 : @ Vancouver
J4 : New-York @
J5 : @ Denver

J6 : @ Madison
J7 : Los Angeles @
J8 : Madison @
J9 : @ Richmond

J10 : @ Albuquerque
J11 : Salt Lake City @

J12 : Chicago @
J13 : @ Cincinnati
J14 : Denver @
J15 : @ Wyoming
J16 : San Francisco @



Le calendrier des Trashers
J1: Houston @
J2 : Chicago @
J3 : @ Richmond
J4 : @ Cincinnati

J5 : Los Angeles @
J6 : Minneapolis @

J7 : @ Salt Lake City
J8 : @ Minneapolis
J9 : Denver @
J10 : @ San Diego

J11 : Sacramento @
J12 : @ Seattle
J13 : @ New Orleans
J14 : Salt Lake City @
J15 : New-York @
J16 : @ Denver



Le calendrier des Mormons
J1: Madison @
J2 : Wyoming @
J3 : @ Denver
J4 : San Diego @
J5 : @ Atlanta

J6 : @ Sacramento
J7 : Madison @

J8 : @ Houston
J9 : @ Chicago
J10 : Seattle @
J11 : @ Minneapolis
J12 : Richmond @
J13 : Denver @
J14 : @ Madison
J15 : Cincinnati @

J16 : @ Los Angeles

Conclusion : Bon, pas de chouchou finalement. Chaque franchise aura son lot de matchs difficiles et de match plus abordable. Bien entendus le niveau de chacune n’étant pas le même, les objectifs contre la même équipe différera. On notera tout de même que :

-Minneapolis commence la saison plutôt doucement, pas de trop grosse période et deux matchs bien durs pour finir la saison.

-Madison aura droit à faire presque tous ces matchs intra-division d’un coup. Une période qui va être cruciale pour les Trashers.

-Salt Lake City à peut être le calendrier le plus équilibré et peut être le plus préférable puisqu’ils n’affrontent aucun des deux derniers finalistes contrairement à ses petits camarades. Après, tout dépends des gouts bien sûr.

Voila, vous êtes prévenue. La saison va être serrée et il est fort possible que Denver se crash en vol. Néanmoins aller chercher la troisième place reste de l’ordre du possible est sera l’objectif de l’année.

En attendant, n’oubliez pas. The Pitiless Eye Of Denver watching you !


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 17 Fév 2011 - 19:49

La PAC Centre secteur par secteur

Après le savon reçus par mon patron pour mon dernier papier qui s’est peu vendu, je me dois de faire mieux. Mon avenir financier en dépend. Comment pourrais-je vivre sous les ponts, fouillant les poubelles à la recherche du moindre aliment ? J’irais de déchéance en déchéance. Alcoolique, drogué, voleur d’enfant et finalement fan de Plus Belle La Vie… Non, mieux ne pas y penser. D’ailleurs, je doute que cela vous intéresse. Non, bien sûr. Qui c’est qu’à le QB le plus sexy ? Lequel à la copine ayant fait le plus la une de playboy ? Voila les questions qui vous titillent le cervelet. Et bien soit. La Pac Centre analysé, décortiqué, c’est tout de suite. Des stats pures qui ne mentent pas, voila ce que je vous propose. Dans un style honteusement pompé à d’autres et sans un seul gramme d’originalité. Et en plus, vous allez subir mes commentaires en primes. Mais promis, je ne serais pas méchant. Calme et professionnel. Si si... !

On commence par l’attaque.

QB :
Minneapolis :
Lee 2967 Yards, 24TD, 61,6%, 98,6
Brooks 1832 Yards, 14TD, 55,6%, 83,5

Madison:
Walsh 2525 yards, 20TD, 59,5%, 95,5
Carmen 1006 Yards, 9TD, 57,9%, 88,5

Salt Lake City:
Killberg 2234 yards, 18TD, 58,9%, 90,2
Garcia* 2052 yards, 16TD, 63,7%, 88,3

Denver:
Arden, 3215 yards, 21TD, 61,1%, 90,1
Stefanek, 1611 yards, 16TD, 54,6%, 84,2

Ces Mesdames peuvent être rassurées. Chaque équipe dispose de QB de talent. Lee est sur le devant de la scène et devrait ravir ses fans. Mais malheur au Purple Pride s’il venait à se blesser car Brooks ne tiendras pas la distance. Minneapolis ramasse tout de même la première médaille d’or. Malgré Arden, c’est Denver qui se trouve le moins bien lotis. Pas que ça soit mauvais, pas du tout. Juste que Madison et Salt Lake City ont un meilleur Back-up.
Or: Minneaplis
Argent: Madison
Bronze: Salt Lake
Chocolat: Denver

OL

Minneapolis : 5,5+7+7,5+8+8,5 : 7,3 Overall
Madison : 7,5+7,5+7,5+8+6,5 : 7,4 Overall
Salt Lake City : 7+7+7+8+6: 7 Overall
Denver: 7+8,5+7+6,5+6: 7 Overall

Madison dispose donc de la meilleur OL. Mais ça ne se joue pas à grand-chose. L’ennuie de Minneapolis et sont C qui fait tâche. C’est clairement le point faible que la défense devra viser. Salt Lake est encore une fois très homogène, contrairement à Denver. Contrairement aux QB, la OL n’est pas le point fort de la PAC Centre. Heureusement que ces OL soit plus efficace en passe qu’en course.
Or: Madison
Argent: Minneapolis
Bronze: Salt Lake City
Chocolat: Denver (encore…)


WR/TE

Minneapolis:
WR Jefferey 64recp/878yards, 13,7 avg, 7TD, 1F
WR Herbel 63recp/874yards, 13,9 avg, 7TD, 6F
TE Russel* 57recp/649yards, 11,4avg, 5TD, 3F, 2Blk

Madison:
WR Braggins 70recp/857yards, 12,2avg, 9TD, 1F
WR Piirtilla 55recp/659yards, 12,3avg, 6TD, 0F
TE Bleach 44recp/562yards, 12,8avg, 7TD, 3F, 4Blk

Salt Lake City:
WR Gray-Ross 75recp/1099yards, 14,7avg, 8TD, 4F
WR Deacken 48recp/645yards, 13,4avg, 6TD, 4F
TE Anson 32recp/366yards, 11,4avg, 4TD, 2F, 2Blk



Denver:
WR Overby 53recp/662yards, 12,5avg, 6TD, 0F
WR Blade 40recp/527yards, 13,2avg, 3TD, 2F
TE Berkley 39recp/563yards, 14,4avg, 4TD, 1F, 2Blk

L’avantage revient à Minneapolis. Ils sont très bien lotis en WR. En quantité mais aussi en qualité avec la paire Jefferey/Herbel. Si en plus on ajoute à ça un TE à plus de 600 yards, franchement… Viens Salt Lake ? Gray-Ross tiens à faire partis des meilleurs WR du pays, mais ça sera peut être dur avec la OL actuelle. Dernier, Denver. Mais on était prévenue. A ce stade on commence à se dire que les Mustangs vont se faire marcher dessus. C’est à peine si Overby se frayerai une place de titulaire dans les autres équipes. Reste Berkley qui reste bon à son poste. ? D’ailleurs, mis à part Salt Lake pour qui c’est un des points faible, il y a de bons TE dans la division.

Or: Minneapolis
Argent: Salt Lake City
Bronze: Madison
Chocolat: Denver (arghh.)


RB

Minneapolis:
Staats 618yards, 4,0avg, 6TD, 18recp
Gregory 674yards, 4,4avg, 4TD, 8recp

Madison:
Finn 1085yards, 3,6avg, 8TD, 34recp
Evans* 848yards, 5,0avg, 5TD, 8recp

Salt Lake City:
Preston 1120 yards, 4,0avg, 9TD, 30recp
Scalzo, 726yards, 3,7avg, 6TD, 40recp

Denver:
Musselwhite 1312yards, 4,5avg, 13TD, 43recp
Brasfield, 869yards, 3,7yards, 6TD, 95recp

Denver redore ici son blason. En même temps, avec un all-star du calibre de Musselwhite, on est tout de suite aidé. Là voila la raison de l’absence de WR digne de ce nom. Musselwhite fait tout le boulot ! Pas complétement quand même, Brasfield est là pour aider et il est aussi très efficace. Un duo qui risque d’être redoutable. Madison et Salt Lake ne sont pas en reste non plus. Les RB de Salt Lake sont même des espèces de joueurs multi-classé RB/TE. Face à ça Minneapolis fait pâle figure. Bon, vu qu’ils ont les meilleurs WR de la division, on va pas les plaindre non plus. Reste qu’ils sont un peu à la course ce que Denver à la réception. C’est ballot.

Or: Denver
Argent: Madison
Bronze: Salt Lake City
Chocolat: Minneapolis (Bouhhh !!!)


Front 7
Comme mon collègue avant moi, j’ai laissé l’ordinateur choisir de la formation et prise celle de Basic 1.

Minneapolis : 6+7+7+8 :7 Overall DT / 10+8+6 : 8 Overall LB
Madison : 8+7+6+6: 6, 75 Overall DT / 8+6+7: 7 Overall LB
Salt Lake City 6+7+9: 7,33 Overall DT / 7+7+6+7: 6,75 Overall LB
Denver 7+8+8+6: 7,25 Overall DT / 8+7+7: 7,33 Overall LB

Bien sûr il est assez dur de vraiment cerner le front 7 à vue de nez. Le choix des coach jouera pour une bonne partie lors de la mise en place de la tactique. Toutefois on ramarque tout de même que la division se divise en deux camp. D’un coté Minneapolis qui peuvent avoir le sourire. Une défense plus homogène du coté de Denver, et Russen qui est un vrai tueur coté purple.
A l’opposé, c’est assez faible pour Madison et Salt Lake. Enfin, surtout chez les trashers. Les Bearcats ne sont pas si mauvais que ça dans le fond. Ils souffrent juste de la comparaison. Mais Madison va souffrir. Un 7 de moyenne, mais pas homogène du tout est c’est le plus inquiétant. Enfin, pour eux évidement.

Or: Denver
Argent: Minneapolis
Bronze: Salt Lake City
Chocolat: Madison

DB
Tout pareil que mon collégue. Je me base ici sur l’idée de 2S et 2CB

Minneapolis : 7+7+9+6 : 7,25 Overall
Madison : 10+8+8+7 : 8,25 Overall
Salt Lake City : 8+8+7+7 : 7,5 Overall
Denver : 8+8+7+7 : 7 ;5 Overall

Là aussi, on peut dire qu’il y a du niveau de jeu. Mais surtout, on a Madison qui met tout de monde à genou. Il n’y a que des bon et un excellent. Une des meilleurs (là ?) défenses contre la passe jamais vue dans la STFL. Dommage de ne pas pouvoir mettre autant de pression sur le QB que les voisins. Salt Lake et Denver sont identique poste pour poste. Allez, Argent tous les deux. Juste derrière, Minneapolis souffre là aussi d’un poste un peu limite. Mais je suis sûr que son GM vous dira qu’il peut s’en passer vu l’ensemble de l’équipe.

Or: Madison
Argent: Salt Lake City / Denver
Bronze: X
Chocolat: Minneapolis (oui, je sais, cruel.)


Jeu au pied

Minneapolis :
K : Crooks 87,8%, Lg50, XP 98,0%
P : Payton (vous croyez que c’est le fils cache d’un célèbre QB ?)
3687yards, Lg53, 43,3avg

Madison:
K: Daniel* 88,2%, Lg45, XP 100 ,0%
P: Buddin 4548yards, Lg60, 45,0avg

Salt Lake City:
K: Maurice 78,1%, Lg52, XP 100,0%
P: Lodermilk 1799yards, LG55, 39,1avg

Denver:
K: Lefchick 71,4%, Lg51, XP 100%
P: Sievers 3667 yards, Lg63, 38,6avg

Et pour la dernière, avantage Madison. Un bon K ET un bon P, voila qui peut faire différence en match. Minneapolis suit. Il faut dire que Salt Lake City et Denver n’ont pas de quoi s’extasier. C’est même pire chez les Bearcats qui ont un P qui, mis à part un nom marrant, n’a pas l’air d’être capable de tenir le rythme.

Or: Madison
Argent: Minneapolis
Bronze: Denver
Chocolat: Salt Lake City

Returns

Minneapolis:
KR: Chancey 1738yards, Lg61, 27,6avg
PR: Dobbins 185yards, Lg41, 10,9avg


Madison
KR: Morelle* 1979yards, Lg 84, 30,4avg
PR: Silverthorne 522 yards, Lg62, 11,3avg

Salt Lake City:
KR: McDowell 650yards, Lg65, 21,7avg
PR: Gowdy 435yards, Lg50, 12,4avg

Denver
KR: Rockeiney 1226yards, Lg77, 23,6avg
PR: McMurray 337yards, Lg47, 9,6avg

Oui, je l’avoue, j’ai du mal à analyser les returners. J’userais donc de comparaison avec ce qu’on peut voir dans la ligue pour livrer un verdict. Premier constat, Madison semble s’en sortir le mieux. Morelle m’a l’air excellent dans ce domaine. Et le PR est le meilleur de ceux présent. Madison l’emporte au la main cette fois encore. Après, j’ai franchement du mal à faire un classement. Minneapolis à le 2ém meilleur KR mais le plus mauvais PR. Salt Lake City, c’est l’inverse. Et au milieu il y a Denver. Allez, Argent pour les 3.

Or: Madison
Argent: Minneapolis/Denver/Salt Lake City
Bronze: X
Chocolat: X



Il est temps de faire les comptes à présent.

Mineapolis Or : 2 Argent : 4 Bronze : 0 Chocolat : 2

Madison Or : 4 Argent : 1 Bronze : 1 Chocolat : 1

Salt Lake City Or : 0 Argent : 3 Bronze : 4 Chocolat : 1

Denver Or :2 Argent :2 Bronze : 1 Chocolat : 3

4 médailles d’or pour Madison, mais pas dans les secteurs qui comptent le plus. Comme prévue c’est Minneapolis qui devrait arriver en tête de la division. Une attaque équilibré malgré un OL pas glorieuse. Une défense qui tient le coup. Il faudra bien ça pour jouer sa chance en play-off.

Madison sera juste derrière. L’équipe à de bons atouts. Le gros point fort est la défense contre la passe, on l’a vue. Une bonne équipe spéciale et un jeu au sol costaud. Ses défauts ne sont pas nombreux mais bien présent. DL et OL ne sont pas au top pour qui espère allez en play-off.

Salt Lake City dispose de quelques atouts eux aussi. Notamment un joueur dépassant les 1000 yards à la course et en réception. Mais le reste est un peu limite. Quelques blessures pourraient mettre l’équipe en très mauvaise posture. Imaginez que Nelson vienne à se blesser. Les gros coureurs pourraient s’en donner à cœur joie.

Denver comme on le savait depuis les derniers articles possède ses forces et ses faiblesses. Une attaque qui penche bien trop vers la course faute de WR de haut niveau. Une défense qui devrait assurer mais des petits détails qui l’empêche de prétendre à une fiche positive.

Pronostique classement : Minneapolis – Madison – Denver – Salt Lake City


En attendant le début des réjouissances et le compte rendue du match Denver@Albuquerque, vous avez le droit d'envoyer vos réactions. Et n'oubliez pas, The Pitiless Eye Of Denver watching you !


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sitting
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 33
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 17 Fév 2011 - 21:13

Great !

Continue comme ça je suis tout ça avec attention...

Juste que pour nos HB on joue sur le run by comitee... donc va y avoir bcp de rotation entre 3-4 coureurs et ça avait d'ailleurs très bien marché la saison passée ! (on avait un des meilleurs jeux de course de la ligue il me semble).

Pour ce qui est de notre C on a de bons jeunes Centre... et on leur fait confiance même s'ils ont diminués à l'intersaison.

Maintenant je pense pas avoir une énorme équipe cette saison (les évolutions sont malheureusement passées par là)... j'espère que le coaching et la réussite fera la différence (sinon ça va être dur dur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 17 Fév 2011 - 21:37

Le prochain article te concernera directement. Je comptes faire le compte rendue du premier match de Denver bien sûr, mais aussi celui du premier match intra-division Minneapolis @ Salt Lake City. Avec peut être même une interview. Cool

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenshikuroi
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2170
Age : 35
Localisation : Nancy (France)
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 17 Fév 2011 - 22:52

En tout cas, j'aime beaucoup cette présentation, elle a fait ses preuves Mr. Green

_________________


Carrière : 138-94 (6-10) - Bowls : 0-1
Saison XXVIII : 3-5
XXVII : 5-11 ; XXVI : 11-5 (0-1) ; XXV : 11-5 (2-1) ; XXIV : 11-5 (0-1) ; XXIII : 11-5 (1-1) ; XXII : 11-5 (0-1) ; XXI : 10-6 (0-1) ; XX : 8-8 ; XIX : 11-5 (0-1) ; XVIII : 7-9 (GulfCoast Bowl : 0-1) ; XVII : 11-5 (1-1) ; XVI : 9-7 (2-1) ; XV : 8-8 ; XIV : 12-4 (0-1) ; XIII : 0-3
Titres :
XXII, XXIII, XXV : Champion Atlantique-Est
XIV, XVI : Champion Atlantique-Centre
XIV : General Manager of the Year
--
Le site officiel des Richmond Knights
La Fan Page sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richmondknights.free.fr/
Tak
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16852
Age : 48
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Ven 18 Fév 2011 - 7:24

Ambro... va falloir que tu "muscles" le Gossip PacNord pour suivre le rythme !

lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2264
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Sam 19 Fév 2011 - 14:30

Ohlalala!!!!! J'étais passé à côté de ce sujet!!!

Bravo et merci! C'est excellent! cheers

_________________


Sack Dance
S21 : 67 (16,3%) - S22 : 69 (17,9%) - S23 : 88 (18,9%) - S24 : 89 (19,3%) - S25 : 79 (18,9%) - S26 : 99 (20,4%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Sam 19 Fév 2011 - 23:29

Il y a de cela deux jours, notre propriétaire bien aimé à croisé une vielle SDF cradingue et dont la santé mentale semble sujette à débat. Mais la particularité de cette pauvre dame la plus marquante fut qu’elle ressemblait comme deux gouttes d’eau à sa défunte grand-mère. Ni une, ni deux, notre bon patron décida de l’aider à sortir de la rue. Il s’arrangea avec les services adéquat pour la loger et lui offris un emploi dans le plus génial journal de Denver. (C’est nous.)
Mais nous durent nous rendre à l’évidence, ses compétences se résumait en tout et pour tout à boire plusieurs litres de vinasse sans vomir et à lancer des imprécations quand à l’avenir des gens en brandissant devant leur visage effaré une vielle boule de verre.

Oui, vous l’avez peu être deviné, The Pitiless Eye Of Denver s’enrichie d’une nouvelle chronique à la parution plus qu’aléatoire.

Les incroyables prédictions de Mamie Irma

Chronique que j’ai été chargé de supervisé sans que je connaisse la raison d’une telle punition. Et dont le premier (et dernier ?) sujet concernera les rookies issue du premier tour de la draft dernière. Vous allez me dire « Quoi, The Pitiless Eye Of Denver va parler d’autre chose que de la PAC Centre alors qu’ils ont bien annoncé que c’était leur unique passion ? »
Ce que nous n’avons jamais dis, hélas pour vous. Et de toute façon, ceci n’est pas un article comme les autres, mais un podcast dont la qualité audio était si horrible à cause de dommage matériel du à une maladresse de Mamie Irma qui s’est pris 4 fois les pieds dans des fils que nous avons décidé de ne vous transmettre le résultat que sous forme écrit.

-Et bien bonjour à tous pour ce premier Podcast de The Pitiless Eye Of Denver en compagnie de Mamie Irma et moi-même. Ça va Mamie Irma ?

-‘Tain, chuis ou là ? T’es qui gars ? Si tu m’touche, j’appel mon gang, ils vont de foutre la tête profond dans du béton et te couper les cou**

-Aucune inquiétude Mamie, rappelez-vous, vous ne risquez rien. Ceci est un micro.

-Et qu’es’tu veux qu’j’en foute ? Y faut que j’boive, j’ai l’gosier tout sec.

-Oui, oui, pas d’inquiétude à avoir. Dés la fin de l’émission vous aurez tout comme prévue.

-Nan, mais c’est qu’la dernière j’y ai d’mander au gars et y qui m’a dit d’aller là bas et final y restait pu’ rien, donc j’y vais plus.

-Ah, bah oui, forcément… Heu, bon. Bienvenue à tous ! Aujourd’hui nous allons conjuguer analyse technique et divination ! Ils ont brillé lors de leurs années à la fac et sont les futures stars de demain, nous nous intéressons aux premiers choix de la draft. Soit 28 joueurs passés au crible. Comment vont-ils s’intégrer, ont-ils une chance de briller et de quoi sera fait leur avenir ? Nous allons tenter de percer ces mystères à jour. Et nous commençons
*Jingle*

-Comme il se doit par le premier choix de la draft, Wayne Larsen, WR choisit par les Québec patriotes. Il viens ainsi suppléer Patterson pour l’un des duo de receveurs les plus impressionnant de la ligue. Je ne vous apprends rien. Tous ce que le pays compte d’analyste se sont penchés sur sont cas et il devrait être proche des 1000yards/saison toute sa carrière. Et vous Mamie Irma, votre impression ?

-Hu, La lumière brille forte. Elle l’entoure, le protège. Mais elle peut aussi l’aveugler.

-Ah oui, pour un receveur, ça peut être embêtant…

- Tais-toi ! Tu n’es pas capable de voir la lumière. Elle l’englobe, le berce de sa musique et le détourne du chemin vertueux. Sapant ses forces vives. ANF ! ANF !

-Ah, c’est marrant ça, ça me rappel les initial de la plus grande boite de Quebec, le All Night Fever. Mais passons au 2ém choix. Lui aussi WR et déjà pressenti comme l’un des steal de la décennie. Brendant Coppeland, drafté par ces veinards de Montréal Griffin. Une équipe de play-off qui se récupère un joueur de classe supérieur. Le jeu au sol des Griffin était bien fourni, voila que la réception explose avec ce joueur à plus de 1000yards. On peut quand même craindre ses mains parfois semblable à de ma marmelade et qui laisse échappé le ballon. N’est ce pas Mamie Irma ?

-Hein ? Quoi ? ME TOUCHE PAS PERVERT !


-Du calme, vous vous êtes endormis, ce n’était qu’un rêve. Une prédiction sur Coppeland ?

-Je vois une grande lumière qui l’enveloppe et qui…

-Heu, celle là, vous nous l’avez déjà faite mamie…

-Nan, c’pas pareil. Là c’est une lumière jaune. Ça veut dire qu’il aura de belles voitures. C’pas pareil.

-Heu, de belles voitures ? Et c’est tout ? Bon. Et bien place au 3ém choix de cette draft. L’OT Hayes Barry parti à Cincinnati. J’ai toujours pansé que Cincinnati avait d’autres besoins plus urgent, mais Hayes pourra se féliciter d’avoir des compagnons de jeu qui lui montrerons les ficèles du métier qu’il ne connait pas encore.

-L’esprit de bête est à ses cotés ! La force de frères ours le possède. Il est tel un grizzli qui arrachera la tête de ses ennemis, brisant leurs os et dévorant leurs chairs ! Craignez LA BÊTE !

-Oula, du calme mamie, tenez, j’ai de jolies pilules, je vous les offres.

-La BÊTE ! la *bruit de saturation*

-Hum, désolé pour ce problème technique. Nous passons tout de suite au choix N°4. Le CB Bobby Whitaker par Orlando qui a fait un trade pour aller le chercher si haut. Un joueur déjà très bon et qui devrait encore s’améliorer pour faire partie des meilleurs. Le jeu devrait en valoir la chandelle pour Orlando. Mamie Irma ?

-Qu’il se méfie de la femme à la robe rouge et qui est reste un homme au fond d’elle. Ou le peuple se repaitra de ses malheurs !

-C’est pas très gai vos prédictions quand même Mamie. On espère que ce sera mieux pour celui qui à été choisis par Denver au 5ém choix. Le DT Blake Harper. Une force de la nature un peu grande gueule mais qui fait un grand bien à la défense des Mustangs.

-Je vois une grande maison, la neige tombe, mais elle est rouge. La mort flotte au dessus de la cheminée. Ses doigts d’os pointent en direction de deux hommes aux couleurs d’un gang. Leurs yeux vitreux ont cessés de voir…

-Bon Mamie, ont avait dis plus de trucs glauque… Si vous prédisez que les joueurs vont finir en cabane ont va perdre des auditeurs. Alors on se calme sur l’hémoglobine, OK ? Bon, le joueur suivant fut Spencer Percy, DT parti à Miami qui en avait grand besoin c’est peu de le dire. Un garçon qui, bien qu’assuré d’être choisi au premier tour à presque eu les larmes aux yeux.

-Qu’il se méfie de la conjonctivite !

-… C’est tout … ? Heu. En 7ém position Houston choisit James Malone. Une véritable menace pour les QB. Au moins aussi motivé que Percy. N’est ce pas Mamie ?

-Je peux lui vendre des amulettes de protections contre le froid s’il le désire. Mais j’ai contre les trucs qui font chpoum. Ch’suis pas ce genre de dame moi ! J’suis respectabl’ moi. Pas comme cette pétasse de la 23ém. *Bruit de crachat*

-Faites attention au micro, on vient de l’acheter… Oui, là. Oh. Faites gaffe. Voila. Reprenons. Milan Caceres, drafté par Atlanta. Premier QB choisi cette année et qui débarque dans une franchise qui avait déjà Rye-Clark. En attendant que Milan se développe ? Ce serait incongrue…

-Ouais, un gros con Grue, j’l’aime pas ce…

-Non, je veux dire étrange, inhabituel qu’un QB drafté au premier tour ne soit que remplaçant. Mais peut être ne sera-ce pas le cas. Mamie.

-J’aimais bien la série Friday Night Light. Je suis contente de voir qu’il s’est bien débrouillé le gamin. Pasque Dillon, c’était qu’un trou à rat. Voila C’que j’dis.

- Je. J’avoue que je ne saisis pas. Mais qu’importe, passons à Darren Anderton qui s’en est allé dans l’une des villes les plus hype du pays, New-York. Peut être pas un gros impact immédiatement. Mais New-York manque tellement de bon LB qui sera titulaire.

-Le soleil brille fort au dessus de sa tête et il avance sur le terrain tel le messie briseur de crâne. Il incarnera la force verte de la grosse pomme, le vent nouveau de l’espoir par delà les générations.

-Heu. Impressionnant mamie. Ça sevrait faire plaisir aux supporters les plus verts de la ligue. Passons à Jack Lyons, 2ém QB à être choisi, par Sacramento cette fois. Beaucoup le compare à Macko. Même le GM des cobras le dis.

-Le lion se mangera la queue très vite. Ça le rendra malade et il passera un long moment aux toilettes.

-D’accords…Et on est pas à la moitié… Le choix 11 revint à Seattle, champion déchu qui jeta son dévolu sur le DT Grégory Brock. Qui de lui ou Grimson sera titulaire ? C’est le mystère. Mais peu être que Mamie Irma à la réponse ?

-Celui qui mangera le plus de viande jouera le plus longtemps. Pasque la viande c’est bon. Je l’sais pasque j’en ai mangé quand j’étais petiote et que le curé me prenais encore sur ses g’noux. Mais il dois faire attentions aux chats. Ils ont des yeux bizarres.

-En 12, Albuquerque drafta le C Ron Franklin, permettant de décaler Peters en G et s’offrir une OL redoutable.

-Je vois des nuits torrides avec des jeunes femmes à ses bras. Une profusion presque indécente d’poitrines.

-Heu, ça semble peu probable quand on sait que Franklin est homosexuel…

-Bah, ça veut rien dire. P’tet que c’est des hommes qu’aiment bien s’déguiser en dame. Parait qu’c’est la mode dans les milieux chics.

-Oui, bien sûr. On m’annonce que nous ne disposons plus d’assez de temps. Nous terminerons cette première partie de prévisions de Mamie Irma avec le 14ém choix, coupant la sélection en deux. Mais avant 14, il y a 13. Place à laquelle le C Brent Abbott fut drafté par Birmingham qui en avait besoin. Mais il ne faudrait pas qu’il se blesse car Burnette devrait se faire sérieusement bougé si c’était le cas. Avez-vous des nouvelles rassurantes mamie ?

-S’il s’achète une écharpe qui pique pas, il sera à l’abri du froid. Pis j’ai mes amulettes, mais c’est pas donné. Pis je fais pas de livraison à domicile.

-Et nous terminons donc cette première partie avec le choix 14, Chicago draftant le WR Jeremiah Johnson afin d’épauler Durivage. Une cible de choix pour Joyner. Qu’en pensez-vous mamie ?

-Il va tomber amoureux d’une immigré chinoise qu’aura b’soin d’papier pour échapper à l’immigration. Mais y s’ront heureux quand même. Lui, il est stérile, mais ils le saura jamais pisqu’elle accouchera de deux filles.

-Ah ? Bah, s’ils sont heureux, c’est le principal j’imagine. Voila qui clot ce premier volet de nos prédictions par Mamie Irma. Pleine d’originalité et… de bonne humeur. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain *Coupure nette du à Mamie Irma qui à renversé sa bouteille sur la table de mixage alors qu’elle était partie engueuler un stagiaire qui lui avait apporté du blanc au lieu de la bouteille de rouge demandée.*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krycek
Maitre
Maitre
avatar

Nombre de messages : 12771
Age : 33
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Dim 20 Fév 2011 - 0:53

Si madame Irma dit que Johnson sera heureux, c'est que Chicago sera champion, en même temps il est Cobras ascendant Rhino, c'est un gage de sécurité. Very Happy

Boulot hallucinant, mais bien marrant, on arrive à bien se représenter madame Irma, malheureusement, vous me la ramenait pas à Chicago, elle va saloper la nouvelle moquette.

_________________
GM des Chicago  Black Sixers.
PDG de la KAF.
GM de l'année saison II et XII
Champion STFL XII, XIX
ROY II, MVP Déf VII, IX, XI et XII
9-7 (II WC), 9-7 (III WC), 8-8 (IV), 12-4 (V Finale), 10-6 (VI DP), 13-3 (VII Finale), 10-6 (VIII FC), 12-4 (IX DP), 7-9 (X), 12-4 (XI Finale), 12-4 (XII Champion), 11-5 (XIII DP), 9-7 (XIV DP), 12-4 (XV FC), 9-7 (XVI), 12-4 (XVII DP), 14-2 (XVIII FC), 13-3 (XIX Champion), 12-4 (XX WC), 8-8 (XXI), 12-4 (XXII DP), 11-5 (XXIII WC), 11-4-1 (XXIV FC), 9-7 (XXV WC), 11-5 (XXVI DP), 11-5 (XXVII DP)
ATL-Centre V, VII, VIII, IX, XII, XIII, XV, XVII, XVIII, XIX, XX
ATL-Ouest XXII, XXIII, XXIV, XXVI, XXVII
Atlantique V, VII, XVII, XVIII, XIX
Finaliste V, VII, XI
Champion XII, XIX
Carrière: 279-136-1 (22-20)
GreatLakeBowl 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliryk
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 762
Age : 41
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Dim 20 Fév 2011 - 10:13

excellent continu comme ça cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenshikuroi
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2170
Age : 35
Localisation : Nancy (France)
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Dim 20 Fév 2011 - 11:14

J'adore Very Happy Quelle plume !

_________________


Carrière : 138-94 (6-10) - Bowls : 0-1
Saison XXVIII : 3-5
XXVII : 5-11 ; XXVI : 11-5 (0-1) ; XXV : 11-5 (2-1) ; XXIV : 11-5 (0-1) ; XXIII : 11-5 (1-1) ; XXII : 11-5 (0-1) ; XXI : 10-6 (0-1) ; XX : 8-8 ; XIX : 11-5 (0-1) ; XVIII : 7-9 (GulfCoast Bowl : 0-1) ; XVII : 11-5 (1-1) ; XVI : 9-7 (2-1) ; XV : 8-8 ; XIV : 12-4 (0-1) ; XIII : 0-3
Titres :
XXII, XXIII, XXV : Champion Atlantique-Est
XIV, XVI : Champion Atlantique-Centre
XIV : General Manager of the Year
--
Le site officiel des Richmond Knights
La Fan Page sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richmondknights.free.fr/
malkelwhites
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 24
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Dim 20 Fév 2011 - 11:26

daccord avec tenshikuroi !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Sam 26 Fév 2011 - 15:34

Certaines tâches désagréables se doivent d’être faites malgré tout. Et je penses avoir suffisamment décuvé pour être en mesure de vous livrer ici l’analyse d’un mal profond, celui d’une défaite magistrale. Mais si le mal de crâne est passé, reste la stupeur d’une défaite méritée. Le temps qui adoucit la peine n’efface pas le souvenir. Je ne sais plus trop ou j’ai lu cette phrase, mais il est à craindre qu’elle ne s’applique que trop bien à nos Mustangs adorés.

Alors voilà, bon. Le résumé du match. Je pensais le faire quart par quart, mais finalement, il n’y a pas matière à le faire. Je me suis restreint à vous parler chiffre. Car comme le dis le dicton : Numbers don’t lie.

Les chiffres qui font mal. A peine 177 yards de franchis pour Denver dont 60 à la course pour 3,3 par portés en 20 minutes de possession de balle. Alburquerque à profité de ses 40 minutes de possession de balle pour franchir 430 yards.

Je pense que ces deux seuls phrases résument plutôt bien le naufrage qu’à été ce match. L’équipe offensive est la plus à blâmer. Comment voulez vous avoir l’ombre d’une chance quand vous ne faites que 10 first down et aucun big play digne de ce nom. La plus grande distance franchie en une fois est à l’actif de Blade avec 18 yards. Du grand n’importe quoi. Musselwhite, pourtant l’arme la plus redoutable de l’effectif ne porte la balle que 10 fois. Pas le temps me direz-vous. Bah non, pas le temps.

Mais décernons tout de suite notre prix de la nullité, aussi appelé Most Horrible Player (MHP) du match. Il est QB de Denver soit disant pour faire mieux que Stefanek, j’ai nommé Arden. Un ratio de 33, il mérite vos hués. 50% de complétions, 2 interceptions et aucun touchdown. Mr Arden avait annoncé dans une interview peu avant le début de la saison qu’il regrettait de ne pas avoir de très grands WR à ses cotés. Certes, on ne peut totalement lui donner tord. Mais Blade et Overby ne sont pas non plus complètement des billes et si l’on finis à 33 de rating, c’est qu’il faut se remettre en question.

Et pour finir ce magnifique tour d’horizon d’une offense qui à du bien faire rire les comparses de la PAC Centre, finissons de pleurer sur notre sort en rappelant que le meilleur marqueur de Denver se nomme Lefchick avec les 3 points qu’il à marqué sur l’unique FG tenté. Un FG même pas impressionnant puisque réalisé de 36 yards. En fait, le drive de Denver qui amena ce FG fut le premier et seul potable du match. Le seul. Il semblait être plein de promesse pour Denver. Notez plutôt. 1ére course de Brasfield pour 13yards suivit d’une bonne passe d’Arden pour Overby 13 yards. Musselwhite pour 1yard. Deux pénalités pour Denver qui se retrouve à 2nd and 29 ! Les supporters font la gueule. Mais Arden semble chaud bouillant et lance pour Blade puis Overby pour respectivement 18 et 12 yards. First down ! Malheureusement les jeux suivant accouchent d’un gain d’1yard, d’un sack puis un gain de 5yards. Pas de soucis donc pour Lefchick. Un peu déçus de ne voir leur équipe n’engranger que 3 points, les supporters se disent que ce drive est de bons augures. Hélas.

Sur le drive suivant Albuquerque égalise et l’attaque de Denver devient fantomatique. A peine quelques gains de plus de 10 yards pour faire genre.

Et quand on voit la possession de balle d’Albuquerque, on se dit que ça aurait pus être pire. La seule satisfaction est en défense contre la course. 41 portés pour seulement 176yards. Voila ou est passé le temps. Par contre pour ce qui est de la passe on repassera. Il faut dire que ni Hernandez puis Kearney rentré à la blessure finalement légère d’Hernandez n’ont été très inquiétés dans leur poche. Seul Owen est parvenu à arraché un sack.

La copie est grandement à revoir avant la réception de Seattle qui s’est largement imposé face à San Diego cette semaine.

Que peut-on bien faire dans le Colorado pour retrouver un peu le sourire ? Revoir le match de Minneapolis en visite en terre mormone. Une giffle 26 – 7 pour des Purple ayant toujours du mal à débuter la saison. Une incapacité à produire un jeu de course potable (2,4 yards par portés, ouch.) et un total de 4 turnover dont 3 pour le seul Lee ont annihilés toute chance d’inscrire les points. En face Salt Lake city fait son match, surtout en défense donc qui est crédité d’un safety et d’un TD sur interception. Avec 120 yards encaissés, la défense des Bearcats était la défense à avoir dans les fantasy league.


Quelques stats dans le désordre.

Ils sont leaders de l’attaque : les coureur Smith,R et Harlan ont déjà inscrit 3TD.
Ils aimeraient bien un trophée d’MVP : Les QB Arango, Caceres et Ahernet dépassent les 130 de rating.

Leur attaque marche du tonnerre. Madison avec 44points inscrit.
Ils ont l’attaque la plus ridicule. Bin c’est Denver avec seulement 3 points inscrit.

Le match le plus palpitant : San Fransisco qui bat Los Angeles avec un TD inscrit à 41 secondes de la fin.

Il n’y a pas eu de match : New Orlean écrase New-York avec un différence de 32 points.

C’est tout pour cette semaine. Profitez bien de cette seconde journée de championnat mais n’oubliez pas. The Pitiless Eye Of Denver watching you !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenshikuroi
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2170
Age : 35
Localisation : Nancy (France)
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Sam 26 Fév 2011 - 19:03

Dur dur, espérons que le MHP ne devienne pas une distinction officielle Laughing

_________________


Carrière : 138-94 (6-10) - Bowls : 0-1
Saison XXVIII : 3-5
XXVII : 5-11 ; XXVI : 11-5 (0-1) ; XXV : 11-5 (2-1) ; XXIV : 11-5 (0-1) ; XXIII : 11-5 (1-1) ; XXII : 11-5 (0-1) ; XXI : 10-6 (0-1) ; XX : 8-8 ; XIX : 11-5 (0-1) ; XVIII : 7-9 (GulfCoast Bowl : 0-1) ; XVII : 11-5 (1-1) ; XVI : 9-7 (2-1) ; XV : 8-8 ; XIV : 12-4 (0-1) ; XIII : 0-3
Titres :
XXII, XXIII, XXV : Champion Atlantique-Est
XIV, XVI : Champion Atlantique-Centre
XIV : General Manager of the Year
--
Le site officiel des Richmond Knights
La Fan Page sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://richmondknights.free.fr/
Morjavick
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 31
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 10 Mar 2011 - 19:02

En cette fin de 3ém semaine de compétition, force est de constaté que Denver ne sera pas la surprise de cette saison. Pour certains supporters, ce début de saison est même plutôt décevant. Juste avant ce que l’on nommera « le mois de la mort » qui consiste à affronter à la suite San Francisco, Minneapolis, Carson City et Richmond, excusez du peu, il est temps de faire un petit bilan de la situation chez nos Mustangs que l’on adore, même s’ils sentent quand même vachement la transpiration.

Attaque
QB : Arden a joué les trois matchs au complet et propose une fiche de stat un peu moyenne. Nous ne reviendrons pas sur le premier match, véritable désastre qui annonçait l’apocalypse aux habitants de Denver. Même Stefanek aurait fait mieux.
Le deuxième match fut meilleur. Bien meilleur même. Un rating de 108, aucunes fautes commises. Du très bon, mais cela n’a pas suffit.
Le troisième match enfin est plutôt correct, mais la faute en revient moins à Arden qu’à une OL qui l’a un peu lâché et laissé sous pression presque tout le match. Sans receveur digne de ce nom, Arden s’en tire plutôt bien et à su montré que le coach pouvait lui faire confiance. Pas vraiment qu’il ait tellement le choix, mais ça doit lui permettre de dormir.

WR/TE : Comme prévue, ça n’est pas folichon. Pour comparer. Saviez vous que Saunders de Carson City avait plus de yards en réception que la totalité des joueurs de Denver ? Vous allez me dire que ces gens là ne savent pas courir et que bon, ce n’est pas la même chose et que voilà quoi. Je ne contredirais pas une telle argumentation. C’était juste pour faire remarquer.

RB : 3 matchs et Musselwhite n’a toujours pas marqué de TD. Y’a comme qui dirais un balrog dans le pâté. On restera gentil et lui pardonnerons. 1 premier match tout pourris pour l’ensemble de l’équipe, un 2ém blessé. Cette fois il a presque atteins les 100 yards le match. Mais la finition à été laissé à Brasfield qui à inscrit ses 2 premiers touchdown pour Denver. Il a aussi fait ses 2 premiers fumble pour Denver et ça, c’est moins glorieux. En fait, Brasfield à été l’incarnation de Denver durant ce match contre Salt Lake City. Les 2 fumble lors de la première mi-temps poussive et 2 TD dans la 2nd mi-temps plus dominatrice. Traskart à pu faire montre de son talent de backup lors du match contre Seattle et c’était moyen. Il a alterné avec Ray pour aller chercher les FD. Quand même un TD, ça fait du bien au moral.

OL : Y’a encore du boulot. Au moins 1 sack autorisé par match. Arden n’est pas très bien protégée et les RB ont parfois du mal à obtenir leur brèche. Mais on était prévenue.

K/P : Lefchick n’a pas encore eu trop d’effort à faire. Un FG réussis de 45yards, c’est bien. Un XP raté, c’est la lose. Bouhou ! Et j’ai toujours autant de mal à juger Sievers

Défense :
DL : Harper le rookie fait bien son job. Il tacle et met la pression sur le QB adverse. Sauf qu’il est un peu seul. Yancy fait ce qu’il peut, mais Owen déçoit. Il fait moitié moins de boulot que son jeune collègue.

LB : McDowell est toujours là, lui qui touche le plus gros salaire de l’équipe. Au vue de son statut, on souhaiterait quand même un peu plus. A ses coté, les faux jumeaux Garrity et Lamanno agissent en professionnels qu’ils sont, mais avantage à Lamanno qui est plus productif.

DB : Padorsky est là et bien là. 23 tacles, 1 déflection et 1 interception remonté 46 yards pour le TD. En fait, du groupe, seul Rockeiney n’a pas réalisé d’interceptions.

Globalement la défense va un peu mieux. Bien sûr c’est toujours délicat de juger cela en à peine 3 matchs, mais il y a des signes encourageant. Notamment contre la course. Lors de ses 2 premiers match, la course de Salt Lake City à atteint 145 et 147 yards contre respectivement Minneapolis et Wyoming. Contre Denver, elle à chuté à 53 petits yards. Denver avait déjà restreint la course de Seattle à 76 yards seulement. Contre la passe, cela reste toutefois mitigé. La défense concède encore trop de big play.


Le point sur la PAC Centre :

C’est très serré. Salt Lake City et Madison à 2-1, Denver et Minneapolis à 1-2.

Après deux gros succès qui faisaient lieu d’upset, Salt Lake City à donc déjoué à Denver. Qu’importe, les mormons sont maintenant crains et ont réussis leur début de saison. Les deux prochains matchs sont contre San Diego qui peine en attaque et sera donc abordable pour la défense jusqu’ici solide de Salt Lake (sauf contre Denver bien sur (LOL(Sic))). Puis contre Atlanta et son super QB rookie qui pourraient être à 3-0 s’ils n’avaient croisé la route de ses blagueurs de Birmingham, spécialistes de la vanne du Tu crois que tu peux gagner le match mais en fait non, j’te plante un TD dans les 2 dernière minutes et je te coiffe au potteau.

Madison va bien, merci pour eux. S’ils n’avaient été rattrapés à la toute fin de match par une équipe de Chicago qui veut son ticket pour les playoff, Madison serait invaincue. 2TD en 30s à moins de 2 minutes de la fin. Je me revoie devant mon poste de TV, criant « Olé » au moment ou Johnson attrape le cuir que Joyner lui lance. Bah oui, que voulez vous, je n’aime pas Madison. Et ne me faite pas croire que vous ne le saviez pas. De toute façon, je n’aime aucune autre équipe que Denver dans la PAc Centre. C’est comme ça. La petite stat qui va bien ? Madison est en tête des interceptions avec 7 ballons chipés.
Les deux prochains matchs ne seront pas de la rigolade. Un déplacement chez Cincinnati. Une défense carrément en mousse en ce moment, mais toujours dangereux. Puis la réception de Los Angeles. Un match qui risque d’être très défensif.

Minneapolis était encore en vacance. Il y en a qui ne prennent pas les work out au sérieux. La défaite contre Carson City, champion en titre pouvait se comprendre. Peut être que celle contre les bearcats leur avait fait un coup au moral. Heureusement que Vancouver était là pour leur redonner confiance. Loin de moi l’idée d’émettre de réserve (encore que…) mais ce dernier match n’était pas spécialement plus convaincant que les autres. Mais le jeu de course s’est révélé carrément nul et s’il n’y avait eu ce grand joueur qu’est Lee (genre, je ne sais pas moi, Stefanek) les choses aurait pu être bien différentes. D’autant qu’en face, Vancouver n’est pas passé miraculeusement de first pick à play-offable. (Oui, j’invente des mots, c’est signe d’intelligence d’après les chanteurs d’NTM.)
Les deux prochains matchs qui devront servir à montrer que Minneapolis veut sa finale chez eux non de zut. Déplacement à New-York. Les hommes en vert sont au moins autant en difficulté que Vancouver mais en ayant eu un calendrier plus clément que les canadiens. La défense est loin d’être impressionnante. Puis petit voyage respirer le bon air pur de Denver. (Je le répète à chaque fois, mais ça doit tenir à mon ancien boulot à l’office du tourisme de Denver.) Et là, sans aucune mauvaise foie et sans trembler, je dis que Minneapolis va souffrir. Les yards se gagneront dans le sang, les tacles seront au rendez-vous. Ça va être physique et je serais dans les tribunes, maillot de Musselwhite sur le dos en train d’achever mes cordes vocales. Qui, sois dis en passant, ne me servent à rien dans mon travail, autant en profiter.


La ligue en bref.

Ils sont toujours invaincus :
-Boston. On ne s’y attendait pas, mais le mystic est là. Leur seule participation en play-off, c’était la saison 13. Pas étonnant qu’ils veuillent y retourner. C’est tellement grisant. Mais le chemin est encore long. Et les copains de l’ATL Nord sont juste derrière.

-San Francisco. Alors, 4-0 ou 3-1 ? Personnellement, j’ai ma préférence. Après avoir volé Los Angeles en ouverture, San Francisco à tenue son rang. Quand sera-t-il cette fois ?

-Carson City : Le champion en titre est dans la course à sa propre succession. Qui osera dire « étonnant non ? » ?

-Birmingham : ça c’est surtout joué à pas grand-chose, mais le résultat se moque de la manière.

Ils n’ont toujours pas gagnés :
-Vancouver : La saison va une nouvelle fois être longue. Et ce n’est pas un match à Carson City qui va aider.

-Québec : Rien n’est encore perdue pour l’équipe ou on parle avec un accent que personne comprends. Si les play-off ne sont pas d’actualité, il reste la rage de vaincre.

-New-York: New-York deçoit un peu. La faute à une défense à la ramasse et à une attaque qui peine à trouver ses marques.

Le match qu’il fallait voir :
New-Orleans 23–24 Orlando. Un match qui se joue à rien. Un ultra prétendant au titre qui montre qu’il est faillible. Une des équipes les plus appréciés de la ligue qui met à terre le terrible rhinos du bayou. Du suspense, de la tension, des rires et des larmes. L’un des matchs de l’année pour sûr.

Le match que vous auriez du manquer :
San Francisco 9-3Houston. D’un coté Houston dont l’attaque n’est arrivé à rien du tout. C’était lent et peu productif, assez soporifique à voir. Le pire étant que les Toros ont eu la balle pendant 25 minutes ! De l’autre San Francisco qui parcourt 344 yards pour à chaque fois se vautrer dans la end-zone, c’est frustrant. Voila comment qualifié ce match, ennuyeux et frustrant. Il fallait vraiment être un fan pour ne pas zapper.

Les stats individuelles :
Tout n’est pas si noir à Québec. Les deux receveurs star dépassent tout deux les 150 yards. Ce qui a permit au QB des patriotes de lancer pour 445 yards ! Ah, si seulement il n’y avait pas ces 3 interceptions.
Et en défense, le rookie Sinclair collecte 3 sack et 5 tacles. Quand je vous disais que tout n’était pas noir.

Whiteside (Sac) et Rice (Bir) ont tout deux franchis les 150 yards à la course pour 1 TD. Avec les succés que l’on connais.

Macko est à l’aise. 324 yards et 3TD. Frustré de ne pas avoir été élu MVP de l’année ? Dommage que son concurrent direct, le QB de Boston Arango n’est pas eu le droit de jouer.

Voila qui clôture cet article. En attendant votre rendez-vous avec Mamie Irma ne faites pas de bêtises. N’oubliez pas, The Pitiless Eye Of Denver watching you !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tak
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16852
Age : 48
Localisation : Bordeaux - France
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 10 Mar 2011 - 19:20

C'est énooooorme ! cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sitting
Conférencier
Conférencier
avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 33
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    Jeu 10 Mar 2011 - 19:31

cheers

Sinon pour être tout à fait honnête je pense pas qu'on ait une équipe pour jouer le titre cette saison... l'intersaison nous a vraiment fait trop de mal (et c'est aussi pour ça que j'ai une petite baisse de motiv).

Bref on va déjà essayer de se qualifier en PO (et c'est pas gagné)... mais je pense que c'est clairement une saison de transition du côté de Minny ! (la 1ere depuis un bon moment et faut que ça tombe l'année où on organise la cup Boulet ).


Dernière édition par Sit le Jeu 10 Mar 2011 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Pitiless Eye Of Denver    

Revenir en haut Aller en bas
 
The Pitiless Eye Of Denver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Denver Nuggets: nouvelle sauce, nouvelle recette!
» The Official Site of The Denver Nuggets
» Denver Nuggets Entertainement: Et mon cul c'est du poulet?
» Denver Honey Hopkins • UC
» DENVER H. HOPKINS - Damn, what a woman! [TAKEN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STFL :: BUREAU DES GM'S :: News / Médias - les Equipes-
Sauter vers: